Site en restructuration !!!!!
Myanmar Hpa-An

Myanmar : autour de Hpa-An

Février 2020

Arrivés au Myanmar depuis seulement 24 h dont 6h de trajet entre Myawaddy et Hpa-An, nous sommes pourtant déjà sous le charme.
La  gentillesse de nos chauffeurs, la beauté des paysages traversés nous ont mis en appétit.
Nous sommes bien décidés à plonger en territoire Kayin pour explorer les alentours de Hpa-An. 

Hpa An Myanmar

Hpa-An

Nous avons passé peu de temps dans la ville de Hpa An et ne l’avons pas trouvée d’un charme hors du commun contrairement à ses alentours.

Quelques endroits ont cependant retenu notre attention :
Le marché de nuit. Il  est  agréable de s’y restaurer en contemplant le coucher de soleil sur la rivière Than lwin.
La Ye Pagoda située en centre ville.

coucher de soleil sur la Salouen à Hpa An Myanmar

D’autres nous ont été recommandés sans que nous ayons eu le temps d’y aller :

Le Rose Apple Garden : situé sur une petite île au centre de la rivière. Accessible par bateau, ce jardin où l’on cultive des pommes est semble-t-il l’endroit parfait pour « chiller ».
L’entrée est gratuite ( il faut quand même payer un bateau pour s’y rendre ) et vous pouvez déguster les pommes locales en saison bien sûr.

La grotte aux chauve souris. Située sur le côté ouest de la rivière, elle procure le spectacle impressionnant de millier de chauve souris s’envolant à la tombée de la nuit.
Ayant assisté à un spectacle similaire à Battambang au Cambodge nous n’avons pas pris le temps de renouveler l’expérience ici.
Le lac au centre de la ville. Endroit réputé pour son calme, surtout au lever et coucher de soleil.

Alice au So Ko Ko Motel avec une jeune birmane - Hpa An - Myanmar

Carnet Pratique Hpa-An.

Soe Ko Ko Motel 

L’ hôtel n’a pas de charme mais ses chambres sont propres et à prix correct : une chambre double et une triple pour 75 600 Kyats la nuit ( soit 48,30€ ) petit-déjeuner compris .

Mais surtout un personnel adorable qui a multiplié les attentions et câlins aux deux petits.
Première initiation à la préparation et aux vertus du Tanaka.

Lien vers la page Agoda de réservation

San Ma Taw

Excellent restaurant de curies traditionnels : repas environ 17 000 Kyatts pour 6.
A côté du motel où nous logions : notre cantine.

Attention, ici on dîne tôt, ils ferment à 21H30.

On nous avait prédit des troubles alimentaires au Myanmar, nous avons été surpris c’est de loin le pays où nous avons le mieux mangé et sans aucun problème. 

Bus de nuit : 23 000 Kyatts /personne 
trajet d’aproximativement 13 heures. 
départ 19H00 ou 19H30 de la Clock Tower.

Attention au Myanmar, il n’y a pas de bus de nuit avec couchette. 
Un bus de nuit est juste… un bus qui roule la nuit .!!

Il existe 2 classes de bus, la classe supérieure n’a que 3 places de front ( au lieu de 4): les places sont donc plus larges et un peu plus confortables avec des dossiers qui s’inclinent davantage ( et si on a de la chance un repose pied ).

Myanmar Hpa-An

Itinéraire autour de Hpa-An

Nous avons décidé de ne passer que 2 jours ici afin de pouvoir rejoindre Kalaw rapidement où nous espérons faire le fameux trek du Lac Inlé .

Notre planning est bien étudié , nous avons sélectionné 3 ou 4 visites qui ont attiré notre attention et comptons louer des scooters pour les faire.
C’est donc de bon matin ( ou presque) que Jérémie sort chercher des scooters.

Il rentre désappointé, les scooters ont l’air hors d’ âge et les casques pour enfants sont inexistants
La perspective d’être à 3 sur un scooter défaillant sans casque dans un pays que nous ne connaissons pas encore ne nous enchante que moyennement.
Il y a des limites à notre esprit d’aventure.

Déjà un peu abattus, l’erreur de Maps.me qui localise le temple Kyauk Kalap à 50 km de tous nos autre projets finit de nous achever.

Quelque part dans nos têtes, la petite voix de notre chauffeur adorable de la veille qui nous propose ses services et sa carte au fond la poche font  » Tilt « .

Pourquoi pas après tout, voyager c’est aussi saisir les opportunités qui se présentent.

Un coup de téléphone plus tard nous voilà à bord du véhicule de Aung Naing et son frère.
Nous lui avons demandé 4 visites.

Il décide de nous emmener faire le grand tour.

Les enfants avec notre chauffeur et guide- Hpa An Myanmar

Mais ça nous ne le savons pas encore…

Le Monastère de Kyauk Kalap

monastère de Kyauk Kalap et son lac artificiel- Hpa An Myanamr

Dressé fièrement sur un rocher au milieu d’un lac artificiel, le monastère de Kyauk Kalap offre un spectacle surprenant. 

Passé le pont qui traverse le lac il faut se déchausser, comme dans tous les temples au Myanmar.
Voilà pour nous l’occasion de tester la visite des temples pieds nus ( les chaussettes sont interdites également ) au milieu des crottes de pigeons et/ou de chauve souris. 
Comme tout le monde au début nous zigzaguons bizarrement en marchant sur la pointe d’un air dégoûté qui fait rire les Birmans.  
Pas d’inquiétude on s’habitue très vite…

Il est possible de grimper au premier étage duquel la vue sur le mont Zwegabin est idéale.
Nous sommes sous le charme ….

Nous le sommes encore plus quand notre chauffeur, qui nous a accompagné pendant toute la visite, nous conduit à l’arrière de la partie neuve du temple où les moines servent des repas végétariens gratuits à tous ceux qui le souhaitent le midi.

Nous voilà attablés au milieu des Birmans à déguster d’excellents currys.
Nous faisons figure de curiosité locales avec nos 4 têtes blondes et sommes vites entourés d’une foule de curieux.
Nous connaissions l’existence de ce repas mais n’aurions probablement jamais osé en profiter sans être accompagné par un Birman.

La journée commence bien.

→ Carnet Pratique Monastère Kyauk Kalap

Situé à 11 km au sud de Hpa An (20 mn de route environ).

Surtout ne pas utiliser la géolocalisation de Maps.me qui est erronée. 

Entrée gratuite

dons appréciés en montant au premier étage du monastère où un moine vous noue un lien orange autour du poignet.

Le midi repas gratuit de curry de légumes cuisiné par les moines.
Il est présenté dans de grandes récipients contenants les différents currys.

Il est recommandé de se servir des assiettes de taille raisonnable et de faire sa vaisselle ensuite comme tout le monde.

L’occasion d’un grand moment de partage avec les habitants du coins et les pèlerins qui sont nombreux.

Le mont Zwegabin et le Jardin de Lumbini

N’ayant pas l’intention de réaliser la grimpette de 2 heures pour accéder à son sommet, nous ne souhaitions pas nous y arrêter mais une incompréhension conduit notre chauffeur à nous y déposer.

Mont Zwegabin depuis le jardin de Lumbini-Hpa An-Myanmar-asixensac

Honnêtement, ce n’est pas la peine de vous y déplacer si vous ne voulez pas monter.

L’entrée est payante et le site pas vraiment remarquable même en considérant l’ensemble de 1150 statues de Bouddha assis postés dans le jardin Lumbini situé en avant de l’accès ouest au mont. 

Bouddhas du parc Lumbini-Hpa An Myanmar

Ce fut en revanche pour nous l’occasion d’une franche partie de rigolade quand nous avons offert aux petits leur premiers tour de manège depuis des mois : un minuscule télésiège qui fait un aller-retour à une allure de tortue au pied du mont.

Aucun intérêt touristique, un prix exorbitant au regard du Myanmar mais les éclats de rires et sourire béats de Nils et Alice valaient bien ça.

→ Carnet Pratique Mont Zwegabin

entrée Jardin de Lumbini et accès à la montée pour le sommet  : 2 000 Kyatts par personne

prix du manège télésiège : 1 000 Kyatts / personne

Prévoir 2 heures pour la montée et 1 heure 30 pour la descente.

Au moment de notre passage, il n’était plus possible de passer la nuit en haut du monastère pour les touristes.

On nous a rapporté que, comme à Kyaup Kalap,
un repas était préparé par les moines tous les midis mais nous n’avons  pas vérifié ( ayant déjà déjeuné auparavant !! )

La Saddam Cave


Notre stop suivant nous conduit à la grotte Saddan aussi appelée Grotte de l’Eléphant car une légende raconte qu’un chasseur aurait traqué un éléphant blanc jusqu’ici.

Tout au long de la grotte, on peut imaginer voir les traces de cette chasse dans les stalactites et stalagmites présents.

Ne vous inquiétez pas, si vous avez un doute sur votre capacité à interpréter les roches millénaires, des panneaux retracent la légende.

 

Par endroits, la lumière qui se déverse sur les parois en flots irridescents suscite en nous un grand élan poétique … tout du moins pour ceux qui arrivent à oublier qu’ils pataugent pieds nus dans les déjections des milliers de chauve souris qui habitent l’endroit.

Et oui, le lieu étant sacré il a fallu se déchausser en entrant.

Nous parcourons cette grotte majestueuse jusqu’à son extrémité où elle s’ouvre sur un petit lac encaissé entre des parois calcaires.
Ensuite, il ne nous reste plus qu’à embarquer toujours accompagnés de notre chauffeur, transformé en guide pour l’occasion, sur les petites barques des pêcheurs qui nous conduisent de l’autre côté. 

Boatman de la saddam cave pour revenir à l'entrée - Hpa An Myanmar

 La courte marche qui nous ramène à l’entrée de la grotte traverse des rizières aux couleurs éclatantes.

Un moment aussi  plaisant que la visite de la grotte.

→ Carnet Pratique Saddam Cave

Droits d’entrée: 1 000 kyatts /personne.
Gratuit pour les enfants

Tarif d’une barque pour 4 : 4 000 kyatts ( les 2 petits sont venus sur nos genoux )


Se déchausser ( bien évidemment ), mais conserver ses chaussures pour les remettre de l’autre côté surtout si vous comptez passer par le lac.

La Grotte Kaw Ka Taung

Grosse déception que cette petite grotte.
Nous voulions nous arrêter essentiellement pour son petit lac où les enfants du coin se baignent en se disant que la pause serait plaisante.
Nous avions même pensé à prendre nos propres maillots.

Kaw Ka Taung - Myanmar Hpa An

Gros Fail, en cette saison à l’approche de l’été, le lac est réduit comme peau de chagrin et ne donnait vraiment mais alors vraiment pas envie. 

La grotte n’avait rien d’extraordinaire non plus.
Tant pis, nous en avons profité pour manger un morceau avant de poursuivre.


Entrée Gratuite.

Nous avons supposé que le point d’eau était à sec devant la grotte, bien que la description du Lonely Planet ne correspondait pas …

Sur la  route qui nous ramène à Hpa An, notre nouvel ami nous montre le côté ouest du mont Zwegabin.

Il semblerait que l’ascension soit également possible de ce côté là, tout aussi belle et moins touristique mais n’avons pas vérifié.

A partir de là, c’est lui qui va décider de la suite de nos visites

La Grotte Kaw Goon

Initialement, nous avions noté puis écarté cette grotte de notre carnet de visites.
Quelle erreur !!
Fort heureusement pour nous, Aung Naing nous y a conduis d’office.

plaque brisée de la Kaw Goon Cave - Hpa An myanmar

Les Murs et les plafonds de la grotte sont couverts de milliers de minuscules représentations de bouddha, tablettes votives et peintures murales.

Certaines de ces oeuvres datées du 13ème siècle sont à mettre en relation avec la fin de la période de Bagan.
L’effet graphique de ces milliers de Bouddhas Sculptés est totalement saisissant.

Un coup de coeur que cet endroit.

Entrée : 2 000 Kyatts par personne

Gratuit pour les 3 plus jeunes ( moins de 11 ans )

La Ya-the-Byan Cave

Grotte naturelle située sur la rive ouest de la Than lwin river, plus petite que la précédente, elle contient néanmoins des tablettes votives et des petites représentations de Bouddha datées pour certaines du 13ème siècle.

L’absence de lumière directe dans la grotte a favorisé leur bonne conservation.

De cette grotte, le panorama sur la campagne environnante surtout au coucher de soleil est magnifique.

Attention toutefois aux singes facétieux qui habitent l’endroit l’un d’entre eux a tenté de nous assommer en nous a jetant un caillou du haut d’un arbre tandis que nous en avons vu d’autres mettre à sac une voiture malencontreusement restée ouverte.,

Bouddhas de la Ya The Byan Cave depuis les marches - Hpa an myanmar

La Bayin ni Cave

Nous pensions la journée finie.
Quelle n’est pas notre surprise lorsque notre chauffeur s’arrête faire regonfler ses pneus avant de bifurquer vers l’ouest. 
A mesure que le soleil se couche, la voiture s’éloigne de Hpa An. En nous une légère inquiétude sourde…
Où nous emmène t-on ? 

Nous nous renseignons pour n’obtenir qu’une réponse ambigüe où il est question d’hippocampe … 
Nous ne sommes pas plus avancés.
Comme pour le reste de la journée nous décidons de lâcher prise et de nous fier à notre intuition : Faire Confiance.

Grand bien nous en prenne !

Nous arrivons au bout d’une bonne demi heure de trajet devant un adorable monastère éclairé dans le noir perché sur une colline.
A ses pieds la surprise : des bassins de sources chaudes naturelles aménagés pour la baignade.

Un pour les femmes , un pour les hommes.
Et nous voilà barbotant au clair de lune sous les étoiles dominés par la présence bienveillante du temple éclairé. 

Alice copine rapidement avec des Birmanes venues faire leurs ablutions pendant que dans le bassin des hommes, Raphaël et Pierre engagent une course France – Myanmar avec les adolescents du coin sous les encouragements de nos nouveaux amis.

Un moment totalement hors du temps que nous n’aurions jamais vécu sans la rencontre de Aung Naing et de son frère.
Nous repartons du monastère fatigués mais heureux, déjà conquis par l’accueil chaleureux du Myanmar et de ses habitants.

Cerise sur le gâteau, nos nouveaux amis nous font l’honneur de nous emmener chez eux à la rencontre de toute leur famille avant de nous raccompagner à notre motel.
Un moment de partage et de découverte comme nous en avions encore peu vécu mais qui rejoint totalement ce que nous attendions de ce voyage.

Et nous ne sommes au Myanmar que depuis 2 jours : ça promet !!

Notre Avis

Nous avons eu un vrai coup de coeur pour la région avoisinant Hpa an, ses paysages enchanteurs, la beauté de ses lieux de cultes mais c’est l’accueil du peuple du Myanmar qui nous a saisi par dessus tout. 

Hpa AN Myanmar

Avec un moment de partage particulièrement important avec Aung Naing et son frère.

Une grande chance pour nous que d’avoir pu les rencontrer ainsi que leur famille.

Une entrée en matière tonitruante pour ce pays qui tient toutes ses promesse en matière d’accueil.