Site en restructuration !!!!!

Laos : Les Bolovens

Janvier 2020 – Laos – plateau des Bolovens

Le plateau des Bolovens au Laos, plus que ses cascades, une expérience humaine.
Après notre petit test au Cambodge notre décision est prise :

À moins de nous contenter des grandes villes, si nous voulons visiter le Laos il va falloir remonter sur un deux roues .

Trois par scooter, on a de la marge par rapport à la population locale qui s’entasse à 4 voir 5. 

Le plateau des Bolovens qui termine la cordillère Anamitique détient un nombre record de cascades.
C’est l’endroit idéal pour se lancer :
les distances sont relativement courtes, les arrêts possibles nombreux et la route en bon état.

carte détaillée des boucles du plateau des Bolovens Laos

Paksé

Il ne faut que 4 heures pour rejoindre Paksé de Don Khone ( bateau inclus ).

La plupart des Guesthouses proposent les billets de bus.
Il est facile de les acheter la veille ou le matin même ( 60 000 Kips par personne ).
Soyons honnêtes la ville de Paksé ne présente pas d’intérêt majeur, mais elle permet d’organiser sereinement sa boucle.

Pour ce faire, 3 impératifs :

 – trouver une guest house
 – louer un scooter fiable
 – faire rentrer le nécessaire pour 6 dans 2 petits sac à dos. 

La guesthouse est rapidement trouvée. Des français rencontrés dans le bus nous conseille la leur, Nang Noi Guest House qui convient parfaitement. 

Pour les scooters, RDV chez Miss Noy. Nous y sommes inscrits sur liste d’attente et conviés à la réunion du soir. 

Les sacs en revanche Aïe Aïe Aïe… 

Dans la douleur, nous arrivons toutefois à boucler les 2 backpacks de Pierre et Raphaël qui contiennent l’indispensable à emporter :

Maillot de bain, serviette et paréo pour les dames ( afin de respecter les coutumes locales de baignade )
crème solaire
un vêtement un peu plus chaud pour les nuits qui sont fraîches
lampe frontale
des vêtements plus épais pour le scooter pour éviter l’effet peau nue sur bitume en cas de chute.

Vers 18 heures, nous retournons assister à la réunion très complète de Miss Noy tenue en anglais par Yves, le propriétaire belge.
Coup de chance! Bien que nous ne nous soyons présentés que vers 16h, il est rentré suffisamment de scooters pour que nous puissions en louer 2.

Une fois tout ça en place, il ne reste plus qu’à remplir les ventres affamés de nos oisillons.

Sur les conseils d’Yves, et pour faire plaisir aux garçons qui en rêvent depuis plusieurs semaines nous voilà partis manger un burger chez CeCe tenu par français installé au Laos depuis 2 ans.
C’est aussi un haut lieu de rencontre des expatriés du coin!
Quelle surprise d’être abordée par une femme qui salue Marie par son prénom.

Non, Sybille n’est pas voyante. Juste amie avec Loïc le propriétaire de Fandee Island à Tad Lo avec qui nous avons correspondu via Facebook pour savoir s’il disposait de chambre pour notre famille nombreuse. 

On vous le donne en mille, elle nous a reconnus à notre … marmaille.
Une famille de 4 enfants ça ne court pas les rues.

Nous en profitons donc pour confirmer notre réservation pour le lendemain et Loïc nous rajoute quelques infos complémentaires sur les arrêts à faire sur la route.

Carnet Pratique - Paksé

Nang Noi Guesthouse
Cette Guest House très bien tenue propose des chambres propres avec salle de bain privative à partir de 80 000 kip ( ventilateur) , 150 000 pour la quadruple ( un lit double et deux lits simples).
Le propriétaire garde vos sacs pendant la boucle et vous pouvez soit réserver pour votre retour , soit le contacter par mail la veille de votre arrivée.
Il propose également des locations de scooter qui ont l’air très bien entretenus.

ContactBounthong1978@gmail.com

Sur les conseils du Lonely Planet et d’autres voyageurs nous nous sommes rendus chez Miss Noy .
Tenu par un expatrié Belge Yves et sa femme ( Miss Noy ), cette enseigne propose des scooters en bon état ainsi qu’une précieuse réunion d’information tous les soirs à 18h.

Il est impossible de réserver par mail.
Il faut se présenter le jour même ( le plus tôt possible ) pour se mettre sur la liste de réservation du lendemain.
Ensuite la présence à la réunion est obligatoire, c’est là qu’on vous valide la disponibilité d’un scooter ou non, en fonction des retours de la soirée. 

Miss Noy garde gratuitement vos bagages.

Scooter automatique : 90 000 kip
Scooter semi automatique : 60 000 kip.

http://www.missnoymotorbikes.com/

– Le Choix du Scooter

Sur les conseils d’ Yves je teste le semi automatique.
N’étant pas remontée sur une moto depuis mon permis il y a fort fort longtemps, j’hésitais un peu mais le confort de route est bien meilleur, la maniabilité nettement plus aisée qu’avec un automatique et le freinage incomparable grâce à la présence du frein moteur.
En plus c’est moins cher alors n’hésitez pas !

– Assurance et Location

Attention à bien vérifier les termes de votre assurance, la nôtre par exemple ( ChapkaChapkadirect.fr) couvre les frais médicaux lors d’un accident jusqu’à 125 cm3 inclus .

Sachez aussi qu’en Asie, le permis moto est obligatoire pour conduire un scooter. Bien sûr personne ne vous le demandera à la location, cependant vous risquez une amende lors d’un contrôle routier ( 50 000 à 100 000 selon la façon dont vous négociez et le policier).
Votre assurance en revanche risque de ne pas vous couvrir en cas d’accident si vous ne respectez pas les conditions du pays dans lequel vous louez.

Sésé wine & beer

Tenu par un français ,les burgers y sont très bons bien quoique plus chers qu’un plat local bien sûr ( 45 000 k ).
On y trouve aussi du vin pour les nostalgiques qui comme nous sont partis depuis longtemps et sont en manque ainsi que des plats Laos à des tarifs plus locaux.
L’addition reste toutefois très raisonnable : 5 burgers et conso. pour tout le monde pour 42€ .

Jasmine

Ce restaurant indien à prix doux ( 17€ pour toute le famille ), situé en face de chez Miss Noy sert de bon plats réellement  » no spicy «  quand on le demande.
On recommande !!!

Jour 1 : De Paksé à Tad-lo

Notre première journée est consacrée à la prise en main de nos engins et surtout de notre cargaison . 

Nous avançons donc péniblement.   » Poignée dans l’angle  »  à au moins 40km /h … Toujours inquiets pour les deux petits qui pourtant sont bien tenus pas les grands. 

Les choses se compliquent quand ils commencent à s’endormir entre nous. 

Rapidement nous adoptons la technique locale de l’emmaillotage dans une écharpe de portage qui les saucissonnent à nous.
Ils peuvent dormir tranquilles pendant qu’enfin nous avançons un peu.

Le paysage qui déroule autour de nous alterne village et forêts. Le haut plateau des Bolovens se profile à l’horizon et nous traversons quelques cours d’eau aux couleurs vertes profondes.

Tout à notre contemplation, nous avons manqué la bifurcation pour la première cascade Tad Pasuam. Tant pis de toute façon ça n’est pas la plus belle du parcours.

Nous évitons aussi la  deuxième ( Tad Champee ) généralement à sec à cette période de l’année et à 10 km de la route pour avancer directement vers le stop suivant : Mr Vieng coffee au village de Ban Huay Houn. 

Mr Vieng coffee

Mr Vieng est à la tête d’une exploitation de café biologique.
Chez lui vous pouvez juste vous arrêter. Faire une pause ombragée et boire un excellent café glacé ou chaud en mangeant un snack.
Mais nous, on vous recommande de prendre le temps de faire la visite guidée de son exploitation.

batiment principal Mr Vieng, Bolovens, Laos

Notre hôte à force de patience et de travail a réussi à mettre en place une belle culture de café biologique de variétés différentes.
Il démarre aussi le cacao et le thé. 

plant de café chez Mr Vieng, boucle des Bolovens, Laos
Mr Vieng et un plant de café pendant sa visite sur la boucle du plateau des Bolovens au Laos
Mr Vieng tenant au creux de sa main des grains de café

Suivre ses explications intéressantes et très claires est un plaisir. Plaisir assorti de quelques surprises et d’un grand moment de bravoure quand il nous propose de goûter des fourmis rouges fraîchement écrasées entre deux feuilles. 

dégustation de fourmis rouge chez Mr Vieng pendant la boucle des Bolovens, Laos

A peine un moment d’hésitation et toute la famille se lance pour découvrir … un agréable goût de citron. Alice en redemande même avant de se rétracter en s’apercevant que la fourmi bouge encore.

Ne soyez pas dégoûtés .

Selon Mr Vieng, ce condiment est fréquemment utilisé en remplacement du citron sur les salades de papaye, peut-être même en avons nous déjà mangé à notre insu. (Info ou intox ?…)

A la fin de la visite, la conversation dévie sur les systèmes de traitement de l’eau lorsque nous achetons une belle gourde métallique Refill Laos. Mr Vieng se montre emballé par notre Steripen au point de vouloir qu’on lui en rapporte un…

2 heures après il est temps de repartir, réjouis, après cette rencontre des plus enrichissantes.

Café et Thé à 10 000 Kips
« Breakfast » et « dinner » à 15 000 Kips
Possibilité de « snack » pour le midi ( omelette/ riz )

Mr Vieng fait aussi GuestHouse et vend son café biologique.
Guesthouse à 20 000 la nuit ( en homestay )
Café ( Arabica/Robusta/Liberica) : 35 000 kips les 250g, 110 000 kips le kilo.

Visite guidée : 15 000 Kip / adulte, gratuit pour les enfants. ( 45 000 dans notre cas , les 3 plus jeunes n’ayant pas réglés)

KATU Homestay

Whatsapp : +8562099837249
facebook.com/mrviengcoffehomestay

 

La "Green Zone"

Notre deuxième arrêt ne figure pas sur la plupart des cartes.
C’est Loïc qui nous a conseillé de nous y arrêter et franchement l’endroit vaut le détour.

A quelques kilomètres avant tad lo. Après avoir passé Ban Lao Ngam, vous trouverez sur votre droite un sentier avec un panneau Green Zone.
Poursuivez sur un ou deux kilomètres de piste et vous arriverez dans une magnifique forêt d’arbres pluricentenaires. 

Ici aucun touriste mais un petit Wat et un Bouddha sous les arbres immenses.

temple et bouddha dans la "green zone" sur le chemin de Tad Lo
green zone avant Tad Lo

L’endroit respire le calme et la sérénité, les Laos présents sont très accueillants. 

Enfoncez vous ensuite dans la forêt par le sentier qui chemine. Vous aboutirez à une grotte surprenante qui contient un gaz plus lourd que l’air dont l’effet est de chasser l’oxygène.

entrée de la grotte de la "green zone" sur la route de Tad Lo sur la boucle du plateau des Bolovens au Laos

L’expérience de descendre les marches et de sentir l’essoufflement croître alors même que l’on respire est surprenante et quelque peu angoissante.

Attention toutefois à ne pas aller trop loin…

Jour 2 à 5 : Tad lo et ses alentours

TadLo

Nous devions rester 2 nuits, nous en aurons passé 4 et aurions pu rester davantage si les chambres avaient encore été disponibles. 

Voyageurs vous voilà prévenus ! Telle l’île de Circée la magicienne pour Ulysse, Fandee island vous invite à stopper le temps pour profiter de sa langueur.

Au milieu d’un lac que l’on traverse avec une petite barge, sous le couvert ombragé des arbres, 4 petites huttes au sol et deux en haut des arbres vous attendent. 

cabane pour 2 personnes dans les arbres sur Fandee Island

Chaque chambre dispose d’une vue imprenable sur le lac et d’un matelas très confortable ce qui change grandement de l’habituel  « tatami » asiatique.

L’endroit dispose aussi d’un restaurant en bois. Ouvert mais couvert ( pour l’ombre) sur pilotis ou circule toujours l’air quelque soit la chaleur de la journée.
À cela rajoutez le terrain de pétanque, le jeu de fléchettes, les hamacs autour de l’espace commun… Vous comprendrez le piège.

salle commune et de restauration sur Fandee Island-boucle des Bolovens- Laos

Les jeunes du coin connaissent bien l’endroit. Ils vont et viennent à loisir sur l’île avec la barge, les deux barques disponibles ou même à la nage.

Si vous avez la chance d’être sur les lieux en même temps que Loïc vous aurez en prime le plaisir de faire le plein d’informations sur le coin . Vous aurez surtout l’opportunité de pouvoir discuter et comprendre mieux les moeurs et coutumes de son pays d’adoption.
Notre regard sur la corruption notamment ( surtout celle de la frontière) a très nettement évolué depuis. Nous la nommerons désormais  « frais de dossiers » .

Tarifs lors de notre passage
. Chambre double  » en haut des arbres  » : 100 000 kips la nuit
. Chambre double  » au sol  » ( comprendre hutte sur pilotis à 50 cm du sol ) 80 000 kips / la nuit + matelas supplémentaire pour enfant 30 000 Kips.

Un parking garde les scooters pour 2 000 kips en face de l’île.
On paye une fois puis on l’utilise à discrétion le reste du séjour.

Un projet d’accrobranche était en voie de finalisation à côté de l’île .
Il a dû être terminé depuis …

Restaurant sur l’île ouvert matin, midi et soir.

Facebook Fandee Island : https://www.facebook.com/fandeeisland/ vous pouvez les contacter par Messenger.

Attention : il y a 2 facebook Fandee … , un pour Fandee Island et un pour Fandee Guesthouse ( qui lui est au centre de Tad Lo ).

Cascades Tad lo et Tad Hang

Nous avons réussi à extraire les enfants du lac de Fandee pour partir voir les cascades du coin.
Les 2 cascades sont  accessibles grâce à une courte marche depuis le village de tadlo ou depuis l’île.

Si la chute de tad Lo est très photogénique, nous avons  trouvé bien plus agréable la seconde cascade, tad Hang accessible par le côté ouest en amont de la première ( 10 mn de marche) .

cascade sur le village de Tad Lo
cascade de Tad Lo ( vue du bas ) Laos

Certes il nous a fallu crapahuter un peu sur les rochers ( au grand plaisir des enfants ) mais ensuite la trempette dans le bassin formé par la chute était un délice. 

cascade de Tad Hangdans le village de Tad Lo-Laos plateau des Bolovens

Attention, le courant est assez fort en s’éloignant du bord. Nous avons donc évité de nous approcher trop de la chute par précaution.


Depuis l’île, Tad Lo se rejoint par un petit pont en bambou précaire qui permet de gagner l’autre rive.

La jolie cascade se situe en contrebas en aval.

Pour accéder à Tad Hang il faut remonter la rivière  environ 10 min.

Accès gratuit

Tad Soung waterfalls

Nous devons enfourcher nos montures en revanche pour atteindre Tad Soung à 10 km au sud du Village. Peut-être était ce en raison de la forte chaleur, ou de la fatigue ou de la mauvaise humeur des enfants qui voulaient retourner au plus vite jouer avec leurs amis sur l’île mais l’endroit nous a moins touché. 

La cascade beaucoup plus haute que les autres est pratiquement à sec ce qui la rend nettement moins spectaculaire.

Le refus d’obstacle de nos petits qui, dans ces cas là peuvent se transformer en véritable boulets, nous a même découragé de chercher la  « Pool  » en amont de la cascade dans laquelle on nous avait recommandé de nous baigner

cascade de Tad Soung vue de haut
Vue de la cascade de Tad Soung du point de vue, Laos boucle du plateau des Bolovens

Comme quoi l’état d’esprit influe vraiment sur le plaisir des visites…

Carnet Pratique

Située à 10 km au sud du village de Tad Lo, reprendre …

Frais de parking : 5 000 kip/moto ( 50 centimes d’euro )

Petites promenades autour de Tad Soung :
il est possible de descendre au pied de la cascade en la longeant par la gauche, dans le prolongement du parking.
On peut aussi s’arrêter au point de vue sur sa partie haute ( voir seconde photo ci-dessus ).
Loïc nous a aussi parlé d’une petite piscine au dessus de la cascade. Selon lui peu de risque de se faire emporter par le niveau d’eau montant :
Ils n’ouvrent le barrage que la nuit , nous avions un autre son de cloche de Yves à Paksé ….

Le bain des éléphants

Vers 16h30 nous avons conclu la journée en sacrifiant au rituel du spectacle du bain des éléphants. Là pour le coup les enfants étaient beaucoup plus motivés, d’autant que les copains étaient là !! 

Le resort Tadlo Lodge a recueilli deux rescapés et s’en occupe. 

Ils ne sont pas montés par les touristes, ni ne font de promenades à leur côté et vivent tranquilles mais sont conduits tous les jours à la rivière pour le bain par leurs cornacs.
C’est probablement le spectacle le plus prisé de la ville. Les touristes et laos du coins sont souvent au RDV . 

bain des éléphants à Tadlo 1
bain des éléphants à Tadlo 2

Nous n’avons toutefois pas dénombré plus d’une trentaine de personne, l’endroit n’étant pas encore touristique à ce point. 

Pour nous, le spectacle s’avère plus que mitigé

Les éléphants, privés de leurs défenses évidemment, paraissent fatigués, tristes, et complètement éteints. 

Après avoir eu la chance de contempler leurs homologues africains à l’état sauvage au Kruger le spectacle est plutôt désolant.

Pour rappel, une de nos rencontres à ADDO Elephant …

Je crois que c’est à ce moment Ià que nous décidons d’éviter les sanctuaires d’éléphants même bien intentionnés.

Carnet Pratique :

Le Tad Lo Lodge se situe entre les 2 Cascades de Tad Lo et de Tad Hang .

En arrivant de Fandee Island , il faut traverser le pont de bambou et suivre la rive en la remontant par la droite.
De Fandee Guesthouse ( au milieu du village de Tad Lo ) , remonter la rivière en laissant le pont sur sa droite .

Le bain des éléphants a lieu dans une des petites piscines naturelles qui se trouvent sur la rivière.

Les Laos se baignent souvent à proximité, nous avons testé, l’eau est fraîche mais agréable.

Captain Hook Visit and Homestay ( Village de Kok Phoung Tai )

Nous consacrons notre deuxième jour à tad Lo à la visite de l’exploitation de café du très étonnant Mr Hook au village de Ban Kok Phoung Tai

Pour les pressés, passez votre tour, pour les âmes sensibles également.

Au milieu du village animiste aux traditions séculaires, Mr Hook fait figure d’extraterrestre :

Alors que la plupart de ses concitoyens pensent encore que la terre est plate et bien que sous la pression culturelle très forte des traditions de son village, cet homme a réussi à étudier, est devenu polyglotte et a appris probablement plus de choses que nous ne pourrions en ingurgiter. 

Concernant sa profession, il est capable d’expliquer l’intégralité de l’histoire du café à travers les âges. Il en connaît toutes les sortes ainsi que les utilisations et bien sûr les techniques de culture. 

Reconnaissons le, il nous a perdu à plusieurs reprises dans ses explications ( trop..) détaillées pourtant délivrées dans un anglais impeccable.

La suite de la visite autour de son exploitation est consacrée aux traditions de son village. Leur médecine par les plantes et les esprits, leur religion animiste et les légendes qui y sont attachées .

Nous vous laissons la surprise de découvrir celle qui justifie l’usage du tabac pour tout le monde dès l’âge de …. 3 ans!!

Mr Hook est très ouvert aux questions. Tant sur les anciens usages que sur l’évolution des moeurs de ses concitoyens et prend plaisir à y répondre . Cela aboutit à un échange passionnant.

Nous avons terminé la visite en torréfiant les grains de café avec sa famille.

Carnet Pratique :

La visite a lieu tous les jours à 9h30 ou à 13h30. Mr Hook est ponctuel mais vous pouvez rejoindre le groupe avec un léger retard.

Sa plantation de café est bien indiquée (sur la droite en arrivant de Tad Lo) dans le village de Kok Phoung Tai.

Une participation financière  d’un montant de 15 000 kips / personne est demandée  pour les adultes au profit de l’école du village.

Parking ( et / ou accès au village ) : 5 000 kips / moto

Mr Cook fait Homestay également, les chambres sont sommaires nous ont dit des voyageurs qui y ont dormi mais le repas et la nuit dans la famille sont intéressants.

Jour 5 : Retour à Paksé

C’est à regret que nous quittons Fandee Island bien décidés à poursuivre notre exploration des cascades. 

C’était sans compter l’accueil et la gentillesse des Laos!!
Pour couper la route, nous nous arrêtons à la …

Happy Share Farm Family

Cette ferme bio vous offre du thé et des fruits de la passion lors de votre passage.
Nous y ajoutons un petit café… Quelle merveille que de retrouver du bon café pour une accroc comme Marie qui s’en donne à coeur joie depuis notre arrivée au Laos.

la happy share farm family sur la route de Paksong

Et c’est là que, sans nous en rendre compte, nous nous retrouvons à cuisiner les légumes fraîchement cueillis dans le jardin sous le regard attentif et intransigeant de la grand-mère de la famille. 

Brusquement Marie a l’impression de se retrouver 35 ans en arrière à Urt, en présence de sa propre arrière grand mère.
Troublant et Touchant.

Les légumes cueillis et préparés minute mijotent. La discussion démarre avec nos hôtes, les autres voyageurs présents et le professeur de français du village voisin venu faire un break. Et le temps s’arrête à nouveau. 

photo de "famille" devant la happy farm, boucle des Bolovens, Laos
vue sur le plateau des Bolovens au Laos et la vigne de la happy farm

Quand nous finissons par nous extraire de ce piège bienveillant, nous savons déjà que nous allons devoir faire une coupe franche dans nos visites des Cascades .

Les petits calés dans notre dos pour la sieste nous repartons vers Tad Yuang. En oubliant notre magnifique et toute neuve gourde Refill laos comme nous allons nous en rendre compte trop tard !

Carnet Pratique :

Située quelques kilomètres avant d’arriver à Paksong, elle est indiquée sur la droite (en venant de Tad Lo).
Deux pistes de terre de 3km environ y conduisent , nous vous conseillons de ne pas manquer la première, la seconde qui passe devant le lycée est en bien moins bon état.

Repas: 25 000 kips / personne : (riz, légumes, omelette, fruits.. et tout ce que vous aurez cuisiné ce jour là).

Thé et fruits de la passion offerts même si vous ne mangez pas là.

Tad Yuang Waterfalls

Dès l’arrivée nous voyons vite que cette cascade est très touristique, mais en approchant nous comprenons pourquoi.
Les petits Bassins en amont de la cascade contiennent une eau claire dans laquelle on n’a qu’une envie:   plonger !

cascade de Tad Yuang dans bilan pratique de nos 29 jours au Laos

La curiosité nous pousse le long des escaliers qui descendent le long du cours d’eau. Nous arrivons sur une chute de toute beauté. 
La diffraction des rayons du soleil dans les trombes d’eau crée un arc en ciel comme sorti droit de la cascade.

arc en ciel au travers de Tad Yuang Waterfalls

Pour un peu, on croirait apercevoir un Leprechaun au bout.
Malheureusement le spectacle est quelque peu gâché par l’obsession de Nils à vouloir lancer des cailloux dans l’eau.
En s’approchant au maximum du bord des a-pic bien entendu.
Marie abandonne rapidement la cascade enchanteresse pour entamer l’ascension afin d’éloigner notre jeune funambule . 

Retour encore accéléré quand Jérémie se rend compte qu’il a oublié les clés sur le scooter.
Aïe ça pique la remontée des marches 4 à 4 . 

Carnet Pratique :

Environ 10 km sur la gauche après Paksong en direction de Paksé.

Prix du parking et de l’entrée : 20 000 kips / moto 
Accès au toilettes : 2 000 kits / personne …

Nombreux commerces : alimentation et souvenir.

Tad Champi

De retour aux scooters en nage et fatigués, nous n’avons plus l’envie de nous arrêter aux cascades suivantes.
Nous décidons de rentrer à Paksé.

Tant pis pour Tad Champi car c’est la cascade qu’il ne faut pas manquer si vous ne devez en choisir qu’une. 

Selon les témoignages des voyageurs que nous avons croisés, la baignade dans le bassin est non seulement possible mais très agréable et l’on peut même marcher derrière le rideau de la chute. 

Un petit paradis pour grand et petits. 

A notre avis, il faudrait compléter la boucle d’une nuit dans une guesthouse aux alentours de Tad Champee ( en évitant Paksong toutefois qui ne présente pas d’intérêt ) pour avoir le temps de profiter des chutes d’eau du secteur en toute sérénité.

Notre Avis

Partis pour voir des cascades et des paysages , cette « loop » nous a surtout enrichi de rencontres et d’expérience humaine

Un excellent moyen pour nous d’appréhender ce nouveau pays. 

Les paysages sont certes beaux mais au risque de vous spoiler, ils le sont moins que sur la boucle de Thakhek ou même sur Si Phan Don. 

Pourtant, si c’était à refaire nous ne manquerions ça pour rien au monde. Nous y rajouterions même une nuit aux alentour de Tad Champi ( notre seul regret ) pour pouvoir en profiter tranquillement.

Vous souhaitez en voir plus sur notre passage au Laos? Consultez nos autres articles : La boucle de Thakhek , Laos les villages du Nord