Site en restructuration !!!!!

Cambodge: Battambang

Décembre 2019 Cambodge Battambang et alentour

Nous arrivons à Battambang après 8 heures de trajet dans un bus impeccable et un passage de frontière terrestre étonnement facile à Poipet.
Ravis d’aborder ce nouveau pays qu’il nous tenait à coeur de visiter, nous avons déjà imaginé notre itinéraire au Cambodge et à Battambang.
Nous sommes donc libres de partir rapidement en exploration pour trouver notre dîner.

Raphaël nous surprend agréablement en prenant en main de façon très efficace la recherche de restaurant.
En tout cas jusqu’à ce qu’il nous conduise devant une pizzeria française qui pratique des prix à la française… allez tant pis ils ont bien mérité un petit plaisir.
Les pizzas étaient bonnes et puis c’est en  » Forgeant qu’on devient Forgeron…  »

Battambang est réputée pour être plutôt calme et facile à vivre.
Nous pensons qu’elle sera pour nous une bonne introduction au Cambodge après l’effervescence de Bangkok et avant celle de Siem Reap.

Au programme

Un temple perdu dans la jungle, des chauves souris qui sortent par milliers de leur grottes au coucher du soleil et une visite guidée avec un guide Khmer francophone avant de prendre le bateau jusqu’à Siem Reap en comptant 4 jours sur place.

Enfin ça c’était le programme …

BATTAMBANG

Visite guidée de Battambang avec Sam

Tous les hébergements vous proposeront ce type de tour de la ville mais sur les recommandations dithyrambiques et unanimes de voyageurs sur certains forums, nous avons pris contact avec Sam pour une visite guidée.

Sam est Khmer mais il a vécu toute son enfance en France.
En effet, sa famille a eu l’opportunité de pouvoir fuir la guerre civile à la fin des années 70 en faisant un passage par un camp de réfugiés en Thaïlande.
Une fois adulte, il a décidé de retrouver ses racines en revenant dans sa ville natale avec sa femme française et ses 2 filles
( en dépit de l’incompréhension de ses frères et soeurs restés en France … )

 

Alice et Sam-guide à Battambang-Cambodge
Sam et Alice en Tuk Tuk entre 2 visites

Il y pratique maintenant différents métiers dont occasionnellement celui de guide qui lui permet de rencontrer des français et de transmettre son histoire. 

Son tour est assez similaire dans le programme à celui des hébergements mais toute la différence réside dans ses explications.

→ Wat Samrong Knong et Leçon d' histoire du Cambodge

Le temple Samrong Knong construit sur les ruines d’un ensemble de temples pré angkorien date du XIX ème siècle.
Par la suite, il fut réquisitionné pour servir de prison sous les Khmers Rouges. L’un de ses bâtiments était même dédié aux interrogatoires et la torture.
Plus de 10.000 personnes y ont trouvé la mort.

La visite de ce temple encore en activité et lourd d’histoire est l’occasion d’une remise à niveau de nos connaissances sur le bouddhisme. Elle complète bien l’histoire de Bouddha que nous avons lue aux enfants https://dhammadana.fr/fr/bouddha.htm.

Ensuite Sam profite d’une pause à l’ombre d’une pagode pour nous prodiguer une leçon d’histoire contemporaine du Cambodge avec pour tout matériel pédagogique : nos six paires de chaussures.
En effet, pour comprendre ce qui a conduit à ce terrible génocide des Khmers rouges , il est indispensable d’avoir une idée d’ensemble des alliances et des jeux d’influences entre les pays limitrophes et occidentaux. Pays représentés en l’occurence par nos chaussures .
Nous commençons seulement à entrevoir les tenants et les aboutissants de cette guerre dont le pays peine encore à se relever

" La guerre au Cambodge a pris « fin » en 1998 , quand la France remportait la Coupe de Monde de Foot !!! "
Sam
Wat Samrong Knong

→ Le Prahoc ( pâte de poisson fermentée )

Le poisson fermenté tient une grande place dans la gastronomie locale.

artisan pêcheur de Battambang-Cambodge devant une pile de tête de poissons
Les têtes de poissons sont récupérées pour leur graisse.
marmite de graisse de poisson à Battambang-Cambodge
La "marmite" de cuisson de la graisse .
Poissons séchant sur les claies de Bambou à Battambang-Cambodge
Filets de poisson séchant sur les claies en Bambou.

La chair de poisson fermentée est transformée en une sorte de pâte qui sert d’exhausteur de goût. La saumure qui en résulte devient la sauce Nuoc-Nâm et la graisse des têtes est vendue à l’export pour être utilisée dans les meilleures crèmes cosmétiques… ( vu l’odeur qui se dégageait, nous ne sommes pas prêt d’en racheter.. ).

De plus, nous apprenons  qu’il y existe deux types de préparation de ce poisson fermenté : un pour les locaux et un pour l’export ici à même le sol ( principalement vers la Chine … ).

→ Les fermes à Crocodiles

Les ferme à crocodiles sont nombreuses dans la région.
Entassés les uns sur les autres dans de minuscules bassins sans aucune sécurité, le spectacle de ces crocodiles est impressionnant.

bassin sans protection d'une ferme de crocodiles à Battambang-Cambodge
Les crocodiles adolescents entassés dans un enclos à Battambang-Cambodge
L'enclos des "adolescents" .

Quelque peu effrayant toutefois, tant par crainte de tomber dans un bassin qu’en raison des conditions de cette exploitation, même si le crocodile n’est pas l’animal qui attire le plus notre sympathie.

→ Le cycle du Riz

Avec le riz, c’est comme dans le cochon tout est bon !! et surtout rien ne se perd.
Les bons grains se vendent pour être mangés .
On transforme les brisures en farine qui donne la pâte permettant la préparation des feuilles de riz utilisées pour les Nems et rouleaux de printemps. Le village de Pheam Ek s’est spécialisé dans leur fabrication.

Les épis de riz servent de combustibles.

Leurs cendres sont utilisées comme isolant à l’intérieur des barbecues traditionnels dont nous nous arrêtons voir la fabrication en suivant.

Femme retournant des séchoirs à feuilles de riz à Battambang-Cambodge

→ La rouleuse de Cigarettes

Une rouleuse de cigarette à la main adorable s’est amusée à faire essayer les enfants .
Pas sûrs que nous devions en tirer une fierté mais Nils est très doué .

Une vieille femme roule des cigarettes et l'apprend aux enfants à Battambang-Cambodge

Encore une fois la visite d’un guide qui explique les us et coutumes d’un pays est précieuse. Elle nous servira de fil conducteur sur la suite du périple Cambodgien.

Cooking Class à Battambang - Coconut Lyly restaurant

Lors d’un excellent dîner en famille chez Coconut Lyly, une affiche attire notre regard. C’est décidé!
Marie se lance en compagnie de Jeanne rencontrée la veille et s’inscrit pour le cours de cuisine du lendemain.

salade de papaye préparée à la cooking class-Coconut Lyly-Battambang-Cambodge

Au programme, une visite au marché suivi de la préparation de 4 plats :
Salade de papaye, rouleau de printemps frits, Amok, et dessert à la noix de coco.

Le tout suivi bien sûr de sa dégustation

Un régal pour les yeux, et les papilles.

Ingrédients pour la préparation du Amok-Coconut Lyly-Battambang-Cambodge
Ingrédients pour la préparation du Amok dont le fameux Prahoc
Amok Tofu préparé pendant la cooking class chez Coconut Lyly-Battambang-Cambodge
Et un Amok Tofu pour la 4, un !!!!

Le Cirque Phare - Battambang

Le spectacle joué par 9 artistes ( acrobates, musiciens et peintre ) allie acrobatie, poésie et tendresse.

Nous recommandons fortement !!

4 acrobates du cirque Phare en représentation à Battambang-Cambodge

Cette compagnie crée par des artistes locaux après la guerre propose une école gratuite, financée par les représentations et les dons, qui forme de jeunes artistes parmi les enfants défavorisés de la ville afin de leur procurer un métier.

La compagnie se produit également à Siem Reap mais les billets sont moins chers à Battambang et la salle plus conviviale.

Avant le spectacle, il est possible de visiter l’exposition des oeuvres des artistes.

Un des artistes peint pendant la representation du cirque Phare Battambang-Cambodge
Peinture pendant la représentation.

Toutes les Guesthouse et hôtels vous fourniront les places au même prix que sur place.

Carnet pratique : 7$ adulte ( gratuit jusqu’à 5 ans inclus).  https://phareps.org/fr/cirque/

Carnet pratique Battambang

Lucky Hostel

Rapport qualité/prix imbattable ( tant et si bien que la majorité des voyageurs s’y retrouvent ..) = 8 euros la chambre triple composée d’un grand lit double et d’un lit simple.
Les chambres sont grandes et propres.
L’hôtel dispose même d’une piscine intérieure( dont l’emplacement est plutôt surprenant ), de deux beaux espaces communs et d’un service de restauration. 
Ayant été surclassés à notre arrivée, nous avons pu tester la chambre avec climatisation et celle sans :
la climatisation est inutile pour un mois de décembre et les lits étaient meilleurs dans la chambre avec ventilateur simple.
Lien booking :Lucky Hostel

 

    → O’hamok Lodge 

Chez Sam.
Notre guide a aussi un petite maison d’hôtes légèrement excentrée du centre mais nous ne l’avons pas testée.
Son mail : Ohamok@gmail.com
ainsi que l’adresse de son site https://ohamokbattambang.wordpress.com/

Les centres d’intérêts sont un peu éloignés de la ville, il faut donc prévoir la location de vélo si on a de bonnes jambes ou de préférence celle d’un scooter.

L’autre option est de négocier un Tuk-Tuk ( dans la rue, soit par l’intermédiaire de son logement ) pour vous  emmener sur les sites qui vous intéressent.

Après avoir vu l’état de la circulation, nous nous sommes décider pour le Tuk-Tuk :
25$ pour l’après-midi et la soirée :  Phnom Sampov, Bat cave , Battambang + l’aller/retour pour la représentation du cirque Phare pour nous  6 .

Coconut Lyly Restaurant & cooking class

Cuisine Khmer de qualité préparé par une chef diplômée d’une célèbre école de cuisine de Siem Reap.
Ses plats sont excellents ( mention spéciale au Amok Fish !!! )
Les prix sont très raisonnables et les plats copieux : prévoir 4,75$ pour les Amok , Fried Rice à moins de 4$ et Spring Rolls et Salade de Mangue à 3,50$ .
Cours de cuisine à 10$ par personne. Ils se déroulent de 9h du matin à Midi.
Pour la petite histoire, nous nous dirigions initialement vers le restaurant adjacent : le Nary Kitchen & Cooking classroom qui était complet ; mais nous y avons été tellement mal accueillis que nous n’avons pas essayé d’y retourner : ce qui nous a permis de découvrir Lyly ( un mal pour un très, très bien !!!!! )


    Night Bazaar

comme tous les marchés de nuit,  il propose quantité de nourriture à consommer sur place ou emporter.


    → La Pizza Battambang

Les pizzas cuites au feu de bois sont bonnes mais l’addition est plus salée.
Compter entre 7 et 10$ la pizza.
Bien pour un plaisir européen !!


    Le Café Hoc

restaurant soutenant un orphelinat local :  » Hope Of Children », il propose une cuisine Khmer d’inspiration japonaise conseillé par notre guide : Sam
Les plats sont bons et copieux. Et le prix modeste.
Il semble être principalement réputé pour son petit déjeuner à volonté …
Le lien vers leur site et leur menu : https://hopeofchildren.net/index.html

C’est la première fois que nous remplissons cette rubrique mais puisque nous avons testé autant en faire profiter les autres.

    → La Polyclinique Vidal Sokh

Pierre a été malade le premier.
Nous avons consulté dans une petite clinique peu éloignée de l’hôtel où nous avons été reçus par un médecin adorable, le Dr Ly Lai parlant un français impeccable bien qu’un peu rouillé : il a pratiqué un examen et interrogatoire médical consciencieux.


    → L’ Hôpital Public de Battambang

Nous y avons emmené Nils en catastrophe quand il a commencé à se déshydrater au milieu de la nuit et à ne plus réagir.
Le personnel s’est montré adorable également et a vérifié ses constantes .
Verdict premier stade de déshydratation.
A ce stade 2 options: la perfusion ou essayer encore un peu de lui faire prendre ses médicaments.
Pour être honnête, en dépit de la gentillesse des professionnels de santé nous avons fui.
Nous n’avons jamais vu de toilette aussi sales que celles de l’hôpital dans tout notre périple. Les chats et chiens se promenaient librement dans les couloirs.
En bon petits européens que nous sommes nous avons eu peur de la méchante infection nosocomiale.
Et ce bien que ( Marie ayant regardé attentivement le petit garçon du lit d’en face se faire poser la sienne ) les perfusions soient sous emballage stérile et que l’infirmière prenne toutes les précautions nécessaires pour la poser.
Pour nous Hôpital à réserver aux cas d’urgences uniquement.

"BAT" CAVE ET LE TEMPLE PHNOM SAMPOV - Battambang

Situés à 12 kilomètres au sud de Battambang , on y vient surtout pour les chauves souris.
Peu après 17h à la tombée de la nuit des milliers d’entre elles sortent à la recherche de nourriture.
Rassurez vous elles ne s’en prennent qu’aux insectes.
Le spectacle est impressionnant : un flot continu de ces chiroptères sort de la grotte dans le soleil couchant. 

Phnom Sampov

Le temple et ses grottes méritent une visite.

On y accède par une route bétonnée trop raide pour les Tuk Tuks. En revanche, il est possible de monter en scooter .
Au premier embranchement , il faut s’engager sur la droite sous la « porte » afin d’accéder au premier complexe de grottes mémorial du génocide Khmer surnommé les « Killing Caves« .


Les Khmers rouges « balançaient » les opposants au régime du haut de ses cavernes pour ne pas avoir à utiliser de balles …

En continuant l’ascension vers la droite de la route, on rejoint le Wat Phnom Sampov et juste avant la dernière volée de marche, il est possible de bifurquer sur la droite pour faire le tour du temple par un autre escalier et un chemin escarpé ( repère « Nature Cave » pour ceux qui utilise Maps.me ).

Cette position en hauteur donne un superbe point de vue sur la campagne Khmer , surtout au moment du coucher du soleil.

Grotte sous le temple Phnom Sampov-Battambang-Cambodge
"Cave" sous le Wat Phnom Sampov.
Coucher de soleil sur la campagne Khmer depuis le Phnom Sampov-Battambang-Cambodge
Coucher de Soleil depuis le haut du Phnom Sampov.

Néanmoins, le site est infesté de singes particulièrement agressifs dès que vous sortez de la nourriture … Les enfants se sont fait attaquer en sortant des cookies et Alice a eu droit à son protocole anti rabbique à Siem Reap ( nous suspections une griffure sur le mollet et n’avons pas voulu prendre de risque : voir notre dossier sur les vaccins avant de partir ).

Les droits d’entrée sont de 2 $ et permettent d’accéder à l’ensemble du site .

Prévoyez une bonne heure pour grimper et explorer avant de redescendre voir les chauves souris.

Le meilleur point de vue pour les "Bats"

Les tuks tuks vous conduiront en face de la grotte au pied de la falaise.
De là vous les verrez sortir mais vous verrez aussi les dizaines d’autres touristes ainsi que les chaises en plastiques multicolores et les lignes à haute tension.
Pas d’inquiétude, même au milieu de tout ça, le spectacle est grandiose.

Toutefois, si vous êtes courageux, arrivez un peu en avance et faites le tour du mont par l’ouest.
Vous trouverez un sentier un peu pentu mais abordable qui vous conduit au dessus de la grotte.
De là, vous ne verrez pas l’entrée de la grotte mais vous pourrez admirer le vol des chauves souris dans le soleil couchant. C’est nettement plus beau.
Ou du moins est-ce qu’on nous a dit car nous n’avons jamais trouvé le chemin l’ayant cherché du haut du temple et non du pied de la falaise…

Tant pis pour nous.

les chauves-souris sortant de la grotte sous Phnom Sampov-Battambang-Cambodge
Sortie de la grotte
La nuée de "Bats" depuis le Phnom Sampov

LE TEMPLE PHNOM BANAN - Battambang

Indiana Jones nous voilà !!
En retrait d’une étendue d’eau bordée de petites cabanes à pique nique sur pilotis pour les habitants du coin agrémentées de balançoire au dessus de l’eau, apparaît la silhouette trapue de Phnom Banan

Maison sur pilotis dans le lac en face de Phnom Banan-Battambang-Cambodge

Une volée de marches un peu ardue ( 358 selon le Lonely Planet ) vous conduira à son sommet qui surplombe la jungle environnante.
Si l’on rajoute aux marches , Nils qui, porté en écharpe par Jérémie lui a copieusement vomi dans le dos, la montée devient tout de suite un peu plus pénible …
Mais le spectacle devant ce temple de style angkorien en partie envahi par la végétation fait oublier l’épisode de l’ascension et nous offre une magnifique introduction pour la suite de notre périple vers Siem Reap et ses fabuleux temples d’Angkor .

Côté pratique : Situé à 23 km au sud-est de Battambang.
L’entrée du site coûte 2 $ ( Pierre, Alice et Nils n’ont pas payé).

temple de Phnom Banan-Battambang-Cambodge
escalier du Phnom Banan-Battambang-Cambodge
escalier et arrivée au temple phnom Banan-Battambang-Cambodge

LE PASSAGE DE FRONTIÈRE THAÏLANDE - CAMBODGE À POIPET

Les avis nous avait fait peur : pression des compagnies de bus et des douaniers, bakchich…
Au point que nous avions préparé nos e-visa.

C’est une perte de temps et d’argent.
Le e-visa coûte 36 euros par personne.
À l’arrivée le visa est à 30 euros.

Si vous préférez tout de même passer par cette méthode , voici le lien pour faire les evisas et surtout ne pas oublier de les imprimer avant de se présenter au poste frontière .
http://www.evisa.gov.kh/

eVisa Alice Cambodge

Procédure de passage de la frontière

Aller faire tamponner son visa de sortie de Thaïlande ( gratuit et aucun bakchich demandé).
Traverser la frontière et aller faire son visa à l’arrivée ( sauf si vous avez le e-visa).
Prévoyez 30 euros et 2 photos d’identité de bonne qualité.
Les voyageurs avec qui nous sommes passés n’ont rien eu à payer de plus.
Faire tamponner son visa d’arrivée au guichet suivant et y remplir le petit document d’entrée sur le territoire.

Il est affiché partout qu’il y a rien à y payer de plus

Manifestement lors de notre passage frontière la situation avait déjà bien évoluée. Le bus a proposé mais seulement proposé de s’occuper de tout pour 40 $. Ils nous ont quand même conduit de bonne volonté aux différents guichets bien que personne n’ait accepté.

Bilan

Rien à craindre de cette frontière, un visa à l’arrivée est moins cher.

En résumé : 8 heures de trajet depuis Bangkok avec le passage de frontière compris incluant le taxi entre Sisophon et Battambang ( le bus est un direct pour Siem Reap … )
Nous sommes passé par l’intermédiaire de 12GoAsia pour prendre nos billets de bus avec Travel Mart Bangkok.

Le lieu de Rendez vous à Bangkok est au niveau du Mac Donald de Kao San Road. Le  bus était très confortable et avec le wifi jusqu’à la frontière !!! Nous avons réglé 1199 THB par personne soit 33,7 euros.

NOTRE AVIS sur cette première étape à Battambang

Marie en tuk tuk dans une rue de Battambang-Cambodge

Battambang est une très bonne introduction au Cambodge mais pour nous l’arrivée a été un peu compliquée.

L’importance de la ville, l’impossibilité de visiter les sites touristiques à pied, la circulation dense qui nous a effrayé sur la location de scooter ( nous avons préféré attendre d’être en campagne pour reprendre nos marque : surtout à 3 par scooter !!! ), les multiples sollicitations pour faire des tours qui ne nous correspondent pas et l’épidémie de gastroentérite fulgurante qui a décimé les enfants nous ont rendu les choses difficiles .

Nils était tellement malade que nous avons totalement abandonné l’idée des 9 heures de bateau au pic du soleil pour rejoindre Siem Reap.
Nous sommes donc passé à côté du charme de la ville.
Un grand merci à Jeanne et Laurent qui sont restés avec nos grands pendant qu’on amenait Nils à l’hôpital.