Site en restructuration !!!!!
Laos Si Phan Don

Laos, Si Phan Don : les 4000 îles

Janvier 2020 Laos Si Phan Don

Arrivés après 8 heures de trajet depuis Banlung, nous aurions pu être fatigués ou éteints.
C’est tout l’inverse.

Si Phan Don nous a immédiatement pénétré de son atmosphère magique et calme, presque… irréelle.

Il est certains pays où les choses semblent couler de source, comme si tout était facile.
Dès nos premiers pas au Laos, nous avons senti que ce serait le cas.

Don Khone

L’arrivée sur Don Khone en bateau ne nous déçoit pas.

Nous avions déjà pris contact avec le Mékong au Cambodge mais là nous sommes ébahis par son immensité.
Dans sa plus grande largeur, près de Si Phan Don au sud, il peut atteindre 14 km pendant la saison des pluies et contourne des centaines de petites îles.

Nous sommes bouche bée devant la splendeur du soleil qui se couche sur les îlots. On croirait voir les écailles du dos d’un immense dragon qui affleurent à la surface de l’eau. 

Tout le monde a également hâte de retrouver Emmy, Claire et Sylvain rencontrés à Siem Reap.

Il faut les hurlements de joie d’Alice qui découvre Emy en train de l’attendre devant le minuscule embarcadère pour nous tirer de notre béatitude.

Nous avons réservé de jolis bungalows avec terrasse et hamac en bord de rivière situés par hasard de part et d’autre de celui … des copains !
Quand on vous dit que ce nouveau pays s’annonce bien.
Et nous sommes bien heureux que les bungalows soient jolis étant donné le prix que nous les avons payés par erreur !

En réservant sur booking depuis Banlung, nous avons commis la bourde monumentale de croire que le ៛ à côté du montant était des kips alors qu’il s’agissait de riels. 

Aie! du simple au triple notre bonne affaire s’est transformée en notre logement le plus cher du Laos.  On vous a dit que le Cambodge, avait été compliqué pour nous!!!

Le choix de l'île: pourquoi Don Khone ?

Si Phan Don aussi appelé 4 000 îles en raison des centaines d’îlots qui le composent ne comporte en réalité que 3 îles habitables.

Don Khong, la plus grande, Don Det et Don Khone : deux îles presque jumelles reliées par un pont.
Don Det est réputée plus touristique et festive, surtout dans sa partie nord.

Nous avons donc opté pour Don Khone, plus calme, d’autant que les cascades les plus belles sont situées sur cette île.

Les balades à Don Khone

→ Le tour en vélo de Don Khone

L’avantage de Don Khone c’est que cette île minuscule (environ 3 kilomètres sur 5) se parcourt aisément en vélo.
Et des vélos, il y en a partout à louer pour 10 000 Kips. 

La qualité, par contre, n’est pas vraiment au RDV.
Le classique, c’est
le vélo sans frein qui nous a valu quelques arrivées fracassantes.
Nous avons aussi pu expérimenter celui dont la selle ne tient pas en hauteur : particulièrement pénible aussi de pédaler avec les genoux qui remontent jusqu’à la tête.
Ou celui dont le guidon n’est pas dans l’axe des roues.

Ça n’a l’air de rien mais c’est particulièrement perturbant.

Ce n’est quand même pas ça qui va entamer notre bonne humeur.
Au contraire
notre équipée sauvage à 9, nous a valu quelques fous rires mémorables.

Au programme, le tour des cascades de l’île, baignades, coucher de soleil et détente.

→ Cascades Li phi phi ou Tad Somphanit

Alice et Nils bien installés sur les portes bagages ( pas de siège enfant sur les vélos ici ).
Nous voilà partis en direction des Li phi phi falls.
Leur nom peut se traduire par “Piège à Esprits” car la légende veut que les chutes attrapent les mauvais esprits pour les précipiter dans la rivière.

Après l’entrée où nous avons garé nos montures, le sentier nous conduit jusqu’aux premières séries de cascades au pied de la Tyrolienne qui les traverse. 

cascade Li phi phi - Laos Si Phan Don

La vue s’étend sur le Mékong et les autres îlots au loin dont Don Det. 

L’eau verte et limpide du fleuve s’écoule tantôt paresseusement tantôt à gros bouillons en fonction des obstacles  rencontrés.
Une merveille de la nature.

Le sentier se dirige ensuite le long de la côte vers l’est jusqu’à un autre point d’observation encore plus beau que le précédent avant de s’orienter vers la plage du même nom et son bar .

Alors là c’en est fini de nous!
Le bar qui surplombent le Mékong dispose de paillotes en Bambous recouvertes de coussins pour s’installer et profiter de la vue imprenable.

bar et cascade Li phi phi - Laos Si Phan Don
Laos Si Phan Don

La petite crique en contrebas donne sur les eaux limpides du fleuve. 

Une mini plage paradisiaque.

Attention par contre, conservez vos chaussures pour l’atteindre si vous ne voulez pas découvrir la sensation d’un ascète marchant sur ses charbons ardents. 
Nous avons fait la bêtise d’y aller pieds nus et avons tous finis avec les voûtes plantaires calcinées .

La crique n’est pas grande et le courant fort dès que l’on s’éloigne mais l’endroit est parfait pour se baigner.
Le temps s’arrête..

Après cela, nous aurons juste le temps d’atteindre l’adorable Guest house  » Pomelo «  tout au sud de l’île en traversant la forêt sur un sentier de sable pour y prendre un jus de fruit avant de remonter vers le nord.

→ Thad Khone Pa Soi Waterfall

Nous pensions remonter vers le nord en longeant la côte est pour accéder aux Pa Soi Waterfall.

Malheureusement le sentier dans ce sens était coupé, les 2 ponts permettant d’y accéder étant détruits.
Nous avons donc remis l’expédition au lendemain.

Fin prêts pour repartir après une bonne soirée entre amis et une bonne nuit, nous enfourchons nos vélos à la fiabilité douteuse pour repartir dans le bon sens cette fois.

Le sentier qui descend vers le sud côté est, est moins beau et beaucoup plus ensoleillé que celui côté ouest.
Il permet aussi de traverser les endroits les plus reculés de l’île.
Pourtant, grosse déception à l’arrivée !

Le pont permettant de traverser pour atteindre les cascades est cassé et interdit au passage.

Pont d'accès interdit aux cascades de Tad Khone Pa Soi - Laos Si Phan Don
Laos Si Phan Don

Nous avons vu des gens l’utiliser quand même.

Personnellement, nous avons estimés que si les Laos, qui ne sont pas les personnes les plus stressées du monde ni les plus à cheval sur la sécurité, ont interdit le pont c’était peut être qu’il y avait une bonne raison.

Il est possible de passer à gué un peu plus en amont mais l’accès reste compliqué et un peu dangereux, pour les enfants surtout.
Nous avons donc fini par renoncer.

Direction Don Det à la recherche de Mad Monkey, petite plage conseillée par une famille rencontrée au Cambodge.

Carnet pratique de Don Khone

Emily’s Noodle notre coup de  coeur.
Une cuisine de qualité, à prix très compétitifs.
Des propriétaires adorables et la petite dernière Emily (même âge que Nils) qui se promène partout complètement accro au téléphone portable volé à sa mère.
Une fois découvert, nous y sommes retournés tous les jours.
Nous avons appris par des français habitués de l’île que leur frère tient le restaurant à l’entrée de la cascade Li phi phi , tout aussi bien paraît-il mais nous n’avons pas eu le temps de tester. 

Fred et Léa : Tenu par un expatrié Bordelais Fred et sa femme Lao, le restaurant propose une très bonne carte. Et même du bon vin.
A réserver par contre pour un plaisir, on est moins dans le budget Backpack.

 

Pan’s Guest house :
Notre bourde du départ!!! Nous avons confondu le symbole des Riels 
(៛) avec celui des Kip (₭) 

Les bungalows  avec terrasse et hamac sur le Mékong sont chouettes mais on est loins du 5 étoiles et le prix n’est pas justifié.

125,89$ pour 2 nuits avec 2 chambres comprenant 1 lit double 1 lit simple (pour info c’est 18% en 2 nuits de notre budget logement pour notre mois au Laos.  Arghhh)

A ce prix là le petit déjeuner était inclus quand même.


Nong Sak Guesthouse  

situé en face, juste de l’autre côté de la rue, avec terrasse, jardin, SDB correcte.
80 000 K la chambre triple ( 8 euros ),  là forcément ça  rentre mieux dans le  budget.


KhamPheng Guesthouse
Leur Facebook : https://www.facebook.com/Khampheng-Guesthouse-Donkhone-1476941685907762/
Le  top à notre  avis bien que nous n’y ayons pas dormi.

Prendre vezrs l’est après avoir traversé le pont en venant de Don Det, presque en face d’Emily’s Noodle.

Nous avons visité leurs bungalows tout neufs  pour 2 personnes ( un très grand lit ), vue sur le Mékong, terrasse hamac, SDB neuve donc pas encore moisie, literie bonne ( j’ai testé en m’asseyant ). Nous ne nous sentions pas d’humeur à nous serrer à 3 par lits cette fois ci et les bungalows étaient suffisamment espacés ( par un  jardinet ) pour que les grands ne souhaitent pas être éloignés de nous.

Nous nous sommes donc rabattus sur Nong Sak mais on le regrette un peu.

Accès

Situées au Nord-ouest de l’île après le pont reliant Don Det à Don Khone.

L’entrée du chemin facilement indiquée sur la droite ( et bien repérable sur maps.me) emmène au « parking à vélo » et péage pour les touristes. 

Le sentier conduit d’abord en direction du départ de la Zip line qui traverse les cascades.
Il faut le poursuivre vers l’ouest pour accéder à la plage et aux plus beaux points de vue.


Tarif

Le prix d’entrée des cascades est le plus cher que nous ayons payé au Laos mais l’endroit  vaut vraiment le coup.

35 000 Kips/personne ( 3,40€ par personne ). Pierre, Alice et Nils n’ont pas payé.

Accès

L’accès par voie terrestre était difficile au moment de notre passage.
Le pont suspendu permettant de traverser en direction des cascades vers Don Pa Soi étant hors d’usage. 

En bateau. Des voyageurs rencontrés en partant ont fait l’excursion autour des îles en bateau ( barque plus exactement ) pour approcher de cette série de chutes d’eaux.

Ils ont adoré.


Tarif

Gratuit par voie terrestre.

En bateau : le prix de l’excursion. 

Distributeurs automatiques : AUCUN
( le plus proche est à Nakasong, donc il faut reprendre le bateau … Selon Fred, pour un retrait supérieur à 1 500 000 Kips et en fonction du taux de change, ça peut être intéressant de faire l’aller/retour )

Pensez à retirer avant, sur place vous pouvez faire du change à un taux désavantageux.

Chez Fred et Lea : change euros  kips  3,1%

Chez Nong Sak : 5,3%  règlement CB contre espèce ( donc commission en plus sur la transaction CB )

Frais de commissions de règlement en carte pour ceux qui ont un terminal 3 %

10 000 Kips la journée

La qualité des vélos étant ce qu’elle est, prenez le temps de vérifier les choses essentielles.

Mais au  moins vous aurez moins de scrupules si comme Sylvain et Jérémie vous les avez fait tomber du pont…

Don Det

Mad Monkey

Alors là, rien à dire. Un moment de pause et de détente absolue.

Imaginez :
Un  petit bras de rivière bordé de sable fin aux eaux peu profondes et limpides. 
Une installation en Bambou à la stabilité précaire pour traverser et accéder à la plage.
Des balançoires toujours en bambous pour sauter dans l’eau.
Des grosses bouées à disposition des enfants et des grands pour faire un peu de Tubbing : le courant étant juste assez fort pour que ce soit drôle mais pas assez pour que ce soit dangereux.
Un petit bar de plage qui propose nourriture et boissons fraîches et le tour est joué, nous n’avons plus bougé.

pont de bambou pour accéder à Mad Monkey - Laos Si Phan Don
Tubbing sur le Mékong - Laos Si Phan Don

Ce qui est intéressant, c’est d’être restés suffisamment longtemps pour voir les quelques touristes présents partir, et les enfants du coin arriver en masse pour se baigner à la sortie de l’école.

C’est agréable de voir qu’une présence touristique peut coexister sans heurts avec les habitudes de vies des locaux.

Paillotte de Mad Monkey - Laos Si Phan Don

Carnet pratique de Mad Monkey

Après le pont reliant Don Khone à Don Det, empruntez le sentier à gauche et suivez le en direction de l’ouest.
Ensuite, continuez vers le nord.
Passez devant l’entrée de la  plage payante Garden of Nang Beach et continuez jusqu’à arriver au panneau Mad Monkey

Gratuit

Attention à ne pas confondre avec la plage payante située juste avant sur la rivière.

La restauration est de qualité très correcte, ses tarifs égalment.

Les autres activités

L’excursion en bateau ou canoë

Nous ne l’avons pas faite mais les français avec lesquels nous sommes arrivés du Laos l’ont trouvé incroyable.
Cela permet de voir les cascades sous un autre point de vue et la ballade est magnifique.

Les bateaux sont en réalité de petites barques ce qui rend la promenade très agréable.

Voir les Dauphins d’Irrawaddy

Comme à Kratie au Cambodge, il existe une petite colonie de Dauphins d’Irrawaddy

En revanche ils y sont beaucoup moins nombreux, ne faites donc pas l’expédition juste pour eux vous pourriez être déçus.
Si vous la couplez avec
le tour en bateau de l’île par contre c’est intéressant.

Pour rencontrer les dauphins nous vous conseillons le  Kayak à Kratie

plage et port de départ pour aller voir les dauphins - Laos Si Phan Don

La pêche

A notre connaissance,  comme dans beaucoup d’endroit il est possible de s’arranger avec un pêcheur pour partir avec lui à l’aube.

Nous n’avons pas  testé mais les retours de quelques blogs sont unanimes.

Passage frontière Cambodge-Laos

Nous avons détaillé le passage frontière Cambodge-Laos dans notre article sur Banlung.

Sachez donc que c’est parfaitement faisable avec des enfants.
Les transports s’enchaînent bien et les Bakchich correctement négociés ne sont pas si importants. 

Il ne faut donc pas hésiter à passer en terrestre plutôt que reprendre l’avion d’autant que cela permet de traverser la très agréable province de Ratanakiri au Cambodge

Notre avis

Bien que  ce soit l’un des endroits les plus touristiques du Laos, nous avons vu peu de monde.
Pour l’instant les guest houses ( parfois montées de Bric et de broc ) en bordure du fleuve et les restaurants appartiennent presque tous aux Laos de l’île.
Il est  donc aisé de tisser des liens.
Il est également fort agréable de savoir que notre passage profite directement à l’économie locale. 

Parfait pour  » chiller «  !

Une grande chance pour nous d’y être allés avant que les projets de cession de la partie côtière de Don Khone à des promoteurs Chinois ne soient effectifs.
On nous a parlé de 2021.

En effet, la plupart des propriétaires locaux des Guest houses installées sans réelles autorisations risquent d’être « expropriés ».
Et le paysage transformé… mais peut-être pas pour le mieux.

A suivre…