Galapagos- Isla Santa Cruz – Equateur 2020

Octobre 2020 Galapagos-Isla Santa cruz-Equateur

Nous voilà  enfin arrivés sur les Galapagos.
Après  tous ces obstacles, nous n’y croyions plus!!

Vous pouvez lire notre article sur rejoindre les Galapagos en temps de Covid

Nous sommes prêts à  découvrir cet incroyable parc naturel.

Première étape Santa Cruz

Centre Darwin et playa de la Estacion

On avait vendu du snorkelling aux enfants, ils étaient comme des fauves affamés, il fallait leur en donner…
 
Grâce aux excellents conseils de Claire, une française qui vit à Santa Cruz, nous avons choisi de venir à la playa de la Estacion le premier jour à marée basse.

Playa de la Estación

la playa de la estacion ( centre Darwin ) Puerto Ayora, Santa Cruz, Galapagos , novembre 2020
La toute petite plage se trouve juste avant le centre Darwin et c’est l’endroit parfait pour s’initier aux joies de la nage masque et tuba.
 
Nous ne sommes pas déçus.
Le long des rochers et autour des poteaux de bois ce sont des myriades de poissons multicolores qui tournoient et nous font oublier la fraîcheur de l’eau.
A marée basse et même haute on a pied loin, les petits, pas encore très à l’aise, peuvent donc observer tout un tas de petits poissons juste au bord.
 
C’est aussi la première fois que nous voyons nager les iguanes marins endémiques des Galapagos.
une otarie fait son spectacle à la playa de la estacion , santa cruz , galapagos , novembre2020
Ici, une otarie farceuse cause une belle frayeur à Alice en surgissant hors de l’eau sous son nez alors qu’elle voulait rincer ses mains.
Nous aurons ensuite droit à 10 mn de spectacle de clown et de poses en tout genre de la part de la maîtresse des lieux.
 
Nous quittons la petite plage simple de la Estacion des étoiles pleins les yeux.

→ Carnet Pratique

Centre Darwin

Normalement en accès gratuit, la ruta de la Tortuga qui fait le tour du centre Darwin est désormais accessible avec un Guide.
On commence à se demander si les mesures de distanciations sociales ne sont pas qu’un prétexte à imposer un guide partout. Grrrh!
Mais bon, pour les Galapagos, le prix n’est pas excessif et quelques explications sur la faune et la Flore sont les bienvenues comme mise en bouche.

La Ruta de la Tortuga

La ruta traverse le centre de Darwin pour expliquer le travail de conservation des tortues géantes effectué par le centre.
Les tortues adultes ayant l’instinct parental d’une bûche, les oeufs de cette espèce décimée par l’homme sont collectés sur les différentes îles puis couvés et élevés jusqu’à l’âge de 5 ans avant d’être réintroduits.
Un traceur leur est implanté pour les surveiller les 6 premiers mois.
Avec un taux de survie à 8 mois de 80 % des tortues réintroduites, l’opération fonctionne bien et la population augmente.
En visitant le centre vous apprendrez tout sur les tortues y compris sur le célèbre Georges, dernier de son espèce qui n’a jamais voulu se reproduire en dépit des efforts des scientifiques, le tout décrit avec force détails…..
C’est l’occasion de voir aussi les iguanes terrestres jaunes qui vivent uniquement aux Galapagos.
tortue terrestre du centre Darwin à Santa Cruz, Galapagos novembre 2020
En réalité cette petite visite guidée qui dure une heure est véritablement instructive est agréable, ni trop, ni trop peu d’explications.
C’est parfait et très complémentaire de la visite du centre sur San Cristobal.

Tarif

En temps normal, visite sans guide  : gratuit
En temps de Covid : visite avec guide, 5$ pour les adultes  et les grands ( Pierre 11 ans et Raphaël 14 ans )  et 2,5$ pour les petits.

Tortuga Bay et Playa Mansa

Tortuga Bay

Un décor de carte postale : palmier, sable blanc et soleil impitoyable même sous les quelques passages nuageux.

La réaction en émergeant du sentier qui court au travers de la végétation en direction de Bahia Tortuga est ouah !!!!

D’autant que pour l’atteindre, il a déjà fallu marcher une bonne demi-heure sur un ponton aménagé dans la forêt qui alterne montées et descentes.
Ce qui frappe surtout ce sont les rouleaux impeccables qui déroulent et nous rappellent notre côte Atlantique.

Ici en revanche, impossible de se baignerc’est réservé aux  surfeurs.

Tortuga bay isla santa cruz galapagos novembre 2020
 A la place, il faut continuer le long de cette plage de carte postale jusqu’à Playa Mansa. 

Surtout prenez bien garde d’éviter les iguanes qui s’y prélassent ainsi que les nids de tortues marine, couverts de sable, mais matérialisés par des cordons.

L’endroit est en effet un lieu de ponte essentiel pour les tortues et à ce titre protégé.

La plage ferme à 5 heures pour ne pas risquer d’interférer avec les pontes. 

Playa Mansa

pélican sur la mangrove à la playa mansa galapagos novembre 2020
Playa Manson elle est bordée par la Mangrove et ses arbres dont les racines plongent dans l’eau salée.
L’endroit est parfait pour nager, chiller, observer les iguanes ou les pélicans.
A proximité des racines, au bord de l’eau on peut même observer des petits poissons.
En revanche, nul besoin d’emmener votre matériel de snorkelling, il n’y a a pas de visibilité. 
Nils se baigne à la Playa Mansa sur Santa Cruz aux Galapagos Novembre 2020
Alice et Nils , Playa Mansa , Santa Cruz , Galapagos novembre 2020

Carnet Pratique

Playa de los Alemanes et Las Grietas

Playa de los Alemanes

los alemanes-plage et mangrove-santa cruz-galapagos-novembre2020
Un vrai coup de coeur que cet endroit.
Tout d’abord il faut se rendre au port ou l’on prend un bateau-taxi pour 80 Centimes.
Vous les reconnaîtrez facilement : ils sont couleur jaunes taxi avec écrit Taxi dessus…. Il suffit de leur faire signe.

On les a trouvé trop beaux.

Le bateau traverse le canal pour vous déposer au ponton de l’autre côté.
Regardez bien sur les falaises rocheuses il y a souvent des fous à pattes bleues qui se reposent.
Il vous suffit ensuite de marcher 5 minutes le long du ponton pour atteindre la playa de los Alemanes. 
Et là c’est le Jackpot, l’endroit est vraiment beau et parfait pour s’entraîner au  Snorkelling .

L’eau est transparente, et les poissons nombreux autour des rochers.
A marée basse, on a pied presque partout pour ceux qui ne sont pas rassurés ou les jeunes enfants.
En raison de la barrière rocheuse, en revanche, il y a peu de chance de voir de requins ou tortues mais on a adoré.

Las Grietas

Accès par Los Alemanes

Le chemin continue vers las Grietas et traverse un petit salar (marais salant) dont la couleur rouge est due aux algues qui contiennent du Bêta carotène.
L’eau pénètre à marais haute dans l’endroit qui forme une cuve naturelle mais s’y retrouve piégé car il n’y a pas assez de pression pour repartir.
Elle s’évapore donc avec le soleil formant un marais salant naturel.
Le sel récolté ici ne coûte rien.
Les pêcheurs peuvent venir et préparer des sacs en revanche, un sac acheminé à Puerto Ayora coûte 25$ en raison de la difficulté de sa collecte et de son transport. 
Ce matin notre chemin n’ira pas plus loin Covid oblige. 
En effet, si la visite de las Grietas est d’habitude totalement gratuite, en raison de l’exiguïté du lieu elle doit désormais se faire accompagnée d’un guide.

Ce n’est pas grave nous le savions et avons choisi de réserver un tour de bateau pour l’après midi dont c’est l’une des destinations.

Accès par bateau

Vers 16h30 nous voici donc de retour.
L’eau pénètre dans une gorge rocheuse.
L’endroit est magnifique mais quand nous y arrivons, l’eau, bien qu’elle soit d’une couleur d’un vert étonnant n’est pas aussi translucide que nous l’imaginions. 

En revanche dès, que nous avons nagé jusqu’au bout, c’est un banc entier de gros poissons multicolores que nous avons vu. Pierre en plongeant dit même avoir vu un petit requin au fond.
 
Petite astuce : il y a 3 bassins qui se suivent.
Escaladez les rochers pour passer de l’autre côté.

Carnet Pratique

Un tour en bateau de la Loberia à Las Grietas

On nous avait parlé de ce tour en bateau, mais sans l’impossibilité d’accéder à las Grietas sans guide, je ne sais pas si nous nous serions lancés. 
Et bien, nous avons bien fait !!
Au total 3h30 de bateau et un tour très complet.
un fou à pattes bleus dans le port de puerto ayora-santa cruz-galapagos-novembre 2020

Dès la sortie du port, le bateau stoppe pour nous montrer les fameux fous à pattes Bleues qui se reposent sur les parois des rochers.
Incroyable, nous sommes passés par là ce matin et nous n’avons rien vu.
Pourtant difficile de rater les pattes des mâles d’un bleu étonnant. Elles servent d’attrait pour les femelles.
Plus elles sont bleues, plus les mâles plaisent.

Îlot de la Loberia

En premier lieu le bateau nous conduit sur l’îlot de la Loberia.
Demeure d’une importante colonie d’otaries à fourrure des Galapagos.

Nous apprenons ici qu’en réalité il y a des Loberias un peu partout, Loberia étant un terme générique pour indiquer la présence des otaries (lobo en espagnol).
Ces dernières se différencient des phoques par la présence d’oreilles et de nageoires avant plus grandes qu’elles utilisent pour avancer dans l’eau et surtout ces nageoires arrières sur lesquelles elles se dressent et qui leur donne l’étonnant capacité de sautiller pour se déplacer.

otarie dormant sur la plage de la estacion-santa cruz-galapagos-novembre 2020

En temps normal, la première étape de snorkelling a lieu ici mais les grandes marées de la pleine lune nous en empêchent. Elles ont aussi chassé les otaries…
Aie ça  commence mal.
On se demande un peu ce que va donner la suite.

le Canal del Amor

5 minutes plus tard, nous accostons au niveau du Canal del Amor aux eaux d’un vert étonnant entre 2 falaises.
Magnifique.

En prime une raie se promène tranquillement dans les eaux.
Nous sommes déjà bouche bée.

Canal des Tiburones

Notre guide nous conduit ensuite en direction du canal de tiburones.
L’endroit est une zone de repos pour les requins des récifs à point blanche et les tortues. 

Quoiqu’ils ne soient pas agressifs il est interdit d’y nager car il s’agit d’un endroit où ils se reposent et se reproduisent.
Quand l’eau est froide il peut y avoir jusqu’à 40 requins, quand elle est chaude un peu moins et ils descendent plus bas.
En raison des grandes marées l’eau est moins translucide mais au bout de quelques mn voilà 1, 2 puis 4 requins qui se profilent gracieusement sous nous.

Le clou du spectacle l’apparition de la tortue de mer qui nage gracieusement.

tortue marine dans le canal des Tiburones-santa cruz-Galapagos novembre 2020

Playa de los Perros

Suite à ça, direction la playa de Los perros.
La qualification « Perro » appliquée à un animal passée dans le langage courant désigne la taille importante et le gigantisme de l’animal.
Nous ne verrons donc pas de chien ici, ni de rocher en forme de chien d’ailleurs mais des iguanes marins des Galapagos et cactus de grande taille.
Plage de Los Perros - péninsule en face de Puerta Ayora- santa cruz-galapagos-novembre 2020

Le tout, toujours dans un décor de carte postale bien sûr.

Les iguanes viennent pondre sur cette plage.
Ils sont bruns et se confondent parfaitement avec les rochers sur lesquels il se posent pour absorber le soleil.
Seuls les signalent les étranges éternuements par lesquels ils évacuent le trop plein de sel.
Mieux vaut faire attention pour ne pas leur écraser la queue on les voit parfois à la dernière minute.

Nils adore ces reptiles qui ressemblent à des petits dinosaures.

Snorkeling

Et voilà nous sommes bien prêts maintenant pour le snorkelling.
Tout le monde s’équipe et hop à l’eau. Elle est vraiment froide, mais ça vaut le coup!
Dès le première minutes nous voilà nez à nez avec une énorme tortue marine qui broute paisiblement les algues au fond de la mer entourée de poissons multicolores.
Il paraît que pour les plongeurs expérimentés, voir une tortue marine c’est comme voir une Impala en Afrique.
Au début on s’exclame et ensuite on n’y  fait plus attention.
Mais pour nous …. Ouahh…
Enfin presque pour nous tous.
En rapprochant Nils de la tortue pour qu’il la voit mieux au travers de sa bulle, Marie a aussi amené Alice juste au dessus de l’énorme carapace.
Un hurlement primaire s’échappa alors de la bouche de notre fille terrorisée.
Le snorkelling s’arrête là pour elle ainsi que pour Nils bleu de froid.
Retour au bateau où le capitaine les garde nous continuerons sans eux avant de remonter des étoiles dans les yeux.

Las Grietas

Dernier arrêt Las Grietas.
Cette fois nous sommes avec le guide et comme décrit plus haut ça vaut vraiment le coup d’y nager.  
En revanche, dommage de payer un guide uniquement pour ça.

Tant que ce n’est pas redevenu en accès libre mieux vaut l’intégrer dans un tour.

Carnet Pratique

Ce tour est parfait pour une approche.
Et pour un tarif très abordable pour les Galapagos. On le conseille.
Par contre le guide qui a très bien expliqué sur terre n’est pas venu avec nous dans l’eau contrairement à celui d’Isabella. 
Et si vous avez déjà fait des tours sur Isabela ou San Cristobal vous pourriez être décus.

Flâner dans Puerto Ayora

Plage aux Céramiques

Encore un très bon spot conseillé par Claire.
En direction du centre vous verrez une petite allée couverte d’oeuvres en céramique qui donne sur une minuscule crique rocheuse.
A marée basse elle est couverte de crabes d’un rouge étincelants et à marée haute, on peut voir les tortues venir respirer.
Un moment paisible à partager en famille … ou pas..

Observer les requins au port à la tombée de la nuit

Se rendre au port à la tombée de la nuit , les requins à pointe noire s’y rassemblent souvent mais uniquement à la tombée de la nuit.
Enfin, en général, car nous avons pu en voir de jour autour des pieds des pontons.

Déguster les spécialités

Acheter du poisson au marché de poisson qui a lieu tous les matins et soir. Attention, il ferme vers 17h ou 17h30. Ne faite pas comme nous à attendre la fin de journée ou adieu le poisson frais. 
 
S’éloigner du front de mer pour aller manger un Almuerzo à 5 $ ou des empanadas à 1

Observer les surprenants animaux du Malécon

Se promener sur le Malecon en comptant les iguanes marins des Galapagos qui se réchauffent au soleil.
Si vous ne les voyez pas vous les entendrez quand ils éternuent pour chasser le sel de leur corps.
 
Enfin chercher une place libre sur un banc quand ils sont envahis par les otaries qui s’y prélassent.
 
bateaux du port de pêche de Puerto Ayora-Santa Cruz-Galapagos novembre2020

La partie Alta

Les taxis vous propose de vous accompagner sur ces 3 sites de la partie haute proches l’un de l’autre.
L’idéal : le combiner avec l’arrivée ou le départ de l’aéroport puisqu’ils sont sur le chemin; le coût sera moindre.

Pour ces 3 activités, les taxis demandent environ 45 $, mais en période creuse, on nous a proposé 30 au départ de Puerto Ayora et 25 combiné avec l’arrivée de l’aéroport.
 

Los Tuneles

 Marcher dans d’immenses tunnels de Lave de plus d’un kilomètre de long.
Ils se visitent sans guide. (3$. 8h-17h)
 

Ranchos Primicios

3$ ( 8h-17h ) : ranch avec des tortues géantes appartenant à une famille.
Pas de guide nécessaire.

Les tortues se promènent dans le ranch.
Elles sont plus grosses que celles du centre d’interprétation car la nourriture y est abondante .
Le gigantisme est donc plus prononcé.
 

Los Gemelos

2 gouffres bordés de forêts difficiles à trouver car cachés par la végétation.
Demandez au chauffeur de s’arrête sur les hauts plateaux.
 
Nous ne vous dirons pas si c’est bien car en 3 jours sur place nous n’y sommes pas allés.
Il y a des tunnels de lave à Isabela mais plus petits.
 

Autres visites à Santa Cruz

C’est une plage avec bassins de marées bons pour le snorkelling, et une lagune avec des flamants roses à proximité.
Elle a l’air très belle mais nécessite un taxi.
Nous sommes restés trop peu pour y aller et avons vu des flamants roses sur Isabela.

Bilan de nos trois jours à Santa Cruz

Où loger? Où manger? Comment organiser un tour? 
Voici nos infos.

 

Carnet pratique

Notre avis

Un excellente entrée en matière des Galapagos.
 
Quoique moins conquis que sur Isabela et San Cristobal mais ça nous ne le savons pas encore. 

A choisir, si  vous restez longtemps louez un Airbnb vers Los Alemanes .

Il faut  prendre le  bateau taxi  pour se rendre sur la ville principale mais cela a beaucoup plus de charme.

Pour les amateurs de plongée sous marine, Santa Cruz offre plusieurs très beaux sites et la possibilité de passer les niveaux.
 

Direction le bateau dont on nous vanté les « mérites « .
Sujets au mal de mer s’abstenir.

Nous sommes prévenus…

A suivre sur Isabela.

Plus d'articles
otarie et son petit sur Galapagos San cristobal Equateur Novembre 2020
Galapagos – San Cristobal en 2020