Laos : La Boucle de Thakhek

Janvier 2020  Laos la boucle de Thakhek

Au centre du Laos, dans sa partie la plus étroite, la ville de Thakhek est proche à la fois de la Thaïlande et du Vietnam. C’ est le point de départ idéal pour réaliser la désormais célèbre boucle de Thakhek.

500 kilomètres de routes serpentent entre les reliefs montagneux karstiques. Traversant tour à tour, forêts verdoyantes, rivières et lacs immenses dont émergent la cime blanchie des arbres inondés par le barrage.

Amateurs de deux roues, cette boucle est pour vous.
Les virages qui s’enchaînent sur le relief semi montagneux au milieu de ce paysage incroyable valent à eux seuls le détour.

Nous nous élançons donc avec bonheur à trois par scooter. Les petits coincés entre un adulte et un grand, arnachés par une écharpe : # laostyle

Mais la boucle a d’autres atouts, la route est parsemée de grotteslacs et points de vue à visiter.

Il est difficile de s’arrêter partout et des choix s’imposent surtout si vous souhaitez n’y passer que 4 jours.

BOUCLE de THAKHEK : Choix de l’ ITINÉRAIRE

Le but principal de cette excursion est d’atteindre Konglor Cave. Pour cela empruntez la route 12 en direction de Mahaxai puis prenez la direction de Thalang, Naxai, Laksao, Nahin et Konglor.

Vous pouvez ensuite rentrer à Thakek de plusieurs façons:

  1. En finissant la boucle par 145 km sur la route 13. Une grande nationale à la circulation dense sans point d’intérêt majeur excepté le lac Khoun Kong Leng.
  2. Ou en faisant demi-tour pour rentrer par le même chemin :
    Cela augmente le nombre de kilomètres mais permet de faire d’autres visites.
  3. Enfin,en traversant la grotte Konglor en bateau avec le scooter pour rejoindre le village de Ban Natane. De là une piste ardue de 70 km rejoint la route d’arrivée pratiquement à hauteur de Nakai.
    Le trajet est plus court  mais la difficulté de la piste nous a découragés.

Sans surprise nous optons donc pour la deuxième option. Cela nous permettra de faire quelques visites complémentaires.

Nous avons également choisi de prendre 5 jours pour notre boucle au lieu de 4 pour avancer à notre rythme .
Si vous voulez vraiment voir tous les sites sans exception et sans vous presser : 6 jours seraient encore mieux.

carte detaillée de la boucle de Thakhek au Laos

THAKHEK

La ville est située sur les bords du Mékong, démarcation physique entre la Thaïlande et le Laos.

De notre point de vue, elle ne présente pas d’attrait particulier excepté d’être le point de départ idéal de la boucle.
Sa proximité avec la Thaïlande permet également ( en traversant le pont de l’amitié ) d’obtenir un nouveau visa assez rapidement .

Carnet Pratique

Notre CIRCUIT sur la BOUCLE de THAKHEK

Jour 1 : de Thakhek à Thalang

→ Xiang Liab Cave

Cette grotte hors des sentiers battus est à visiter absolument.
En revanche, elle se mérite.

Ne vous laissez pas rebuter par la petite entrée sombre cachée derrière les arbres .
Nagez sur une cinquantaine de mètres ( frontale en place ) ou pataugez pour ceux qui ont pied ( environ 1m10 de hauteur ) et vous découvrirez de l’autre côté une grotte spectaculaire donnant sur un petit lac vert émeraude .

Nous avons trouvé des hamacs ainsi que des bouées sur la plage attenante appartenant au campsite situé non loin.
Il doit donc y avoir une route qui y mène mais nous ne l’avons pas trouvée.
Et puis…découvrir la grotte de cette façon a un petit côté aventurier explorateur plutôt sympathique.

entrée secondaire de la Xiang Liab Cave depuis l'intérieur de la grotte
salle principale de la Xiang Liab Cave-boucle de Thakhek-Laos
de l'autre coté du réseau de pièce de la Xiang Liab Cave

Pour ceux qui ne veulent pas patauger, vous pouvez faire le tour par le côté droit et entrer par une entrée secondaire ( beaucoup plus large ) en escaladant les rochers.

Entrée gratuite

Nous y avons passé tellement de temps que ce sera notre seule visite de la journée.

→ Song Sou Waterfalls

carte détaillée accès à la cascade de Song Sou sur la boucle de Thakhek
coucher de soleil sur forêt immergée sur la boucle de Thakhek au Laos

La cascade se complète de plusieurs bassins en amont, dans lesquels on peut se baigner.
Ayant eu du mal à la trouver, nous y sommes arrivés trop tard pour en profiter. Nous avons donc fait demi tour ( inutile de payer les droits d’entrée pour rien ) pensant y revenir au retour .

Finalement, nous y avons renoncé, des voyageurs nous ayant indiqué qu’il y avait très peu d’eau en cette période sèche.

Carnet Pratique


Entrée 10 000 Kips ( de mémoire … )

Accès : prenez la route en direction de Thalang. Longez entièrement le lac de retenue puis après le passage du pont qui mène de l’autre côté ( 500 m après le Nam Theun 2 Visitor Center , cf maps.me ),
tournez sur la piste à droite. La cascade, indiquée par un panneau, se situe au bout de 4 km.
Ne faites pas comme nous , qui cherchions ces chutes juste avant le lac de retenu du coté de Ban Sangkeo.

paysage de rizière en direction de Thalang-boucle de Thakhek-Laos

A partir du Nam Theun 2 Visitor Center et jusqu’au village de Nakai , on commence à prendre un peu d’altitude et la route enchaîne les  » virolos  » ( pour notre plus grand plaisir ) en alternant les montées et les descentes.

Une fois passé le village de Nakai, c’est un tout autre paysage qui nous attend : la route traverse des forêts inondées par le lac de retenue.

→ Thalang

Le petit village posé en bord de lac est idéalement situé pour profiter du soleil couchant.
C’est donc un point de chute parfait sur la boucle.

Pour dormir et bien qu’il existe d’autres guestshouses un peu éloignées de la rive, deux options principales s’offrent à vous:

Sabaïdi Guesthouse

On nous l’avait conseillée pour son côté festif, son barbecue et son patron gentil.

Nous avons trouvé le côté festif, le patron gentil quoique qu’un peu déphasé, fait de belles rencontres avec d’autres voyageurs.
En revanche la qualité des chambre est très inégale: c’est un peu la roulette russe.
Quand au barbecue, les soirs d’affluence : ce n’est pas vraiment à volonté surtout pour les desserts.
Notre ressenti est donc mitigé.

Phosy Guesthouse

Nous voulions nous y arrêter au retour mais là aussi les retours des voyageurs étaient partagés.
C’est pourquoi nous sommes retournés à Sabaïdi en demandant les bungalows que nous avions repérés.

Depuis la terrasse du Phosy Guesthouse à Thalang-Laos

Jour 2 : de Thalang à Konglor

Nous commençons à trouver nos marques avec les scooters.
Les petits sont mieux attachés et la route somptueuse déroule toute seule même si Alice gigote beaucoup et rentre alternativement son casque dans le dos de Jérémie ou le menton de Raphaël.

→ Entre Thalang et Lak Sao : La Forêt inondée

A quelques Kilomètres au nord de Thalang , la route serpente entre les eaux du lac artificiel créé par le barrage.
De l’ancienne vallée, il ne subsiste que les troncs blanchis et les cîmes de la forêt à présent inondée.

forêt inondée par le lac artificiel entre Thalang et Lak Sao-boucle de Thakhek-Laos

Nous prenons la mesure, en poursuivant notre chemin, de toute l’ampleur du désastre écologique de ces lacs de retenue .

Le spectacle est aussi beau que désolant, mais la forêt ayant largement repris ses droits autour fait plaisir à voir.

→ Les Cool Pools

Sans négliger quelques !!! ( pardon , de nombreux arrêts photo et Go Pro ) , il va y avoir du boulot de dérushage …
Nous nous rendons directement aux Cool pool à hauteur du village de Ban Napavan.

bassin principal des cool pools sur la route de Nahin

Un petit restaurant à l’entrée ( sous un chapiteau ) sert de très bons Fried Rice et l’eau de la  » Pool  » est incroyablement claire .

On pourrait y passer la journée sans problème mais la route est encore longue jusqu’à Konglor.

Comptez ensuite environ 25 kilomètres jusqu’à Nahin puis 50 de plus pour atteindre Konglor.

Fort heureusement, la route est aussi belle que la première partie, serpentant entre vallée et montagne, c’est donc un plaisir de la parcourir. 

Carnet Pratique

Jour 3 : Konglor

Le petit village de Konglor se situe au pied de la montagne traversée par la grotte du même nom.
Il est facile d’y trouver à se loger même sans réservation.

Les droits d’entrée pour la grotte de Konglor sont plus chers que toutes les autres visites que nous avons faites pour le moment au Laos.
Mieux vaut donc le prévoir avant avant de s’y rendre. Le village en lui même ne mérite peut-être pas les 50 kilomètres aller de route.

De notre point de vue, c’est le clou du spectacle et la finalité de cette boucle . 

La splendeur minérale de la grotte de plusieurs kilomètres est stupéfiante.

Un bateau vous emmène à l’intérieur, vous dépose dans une portion praticable à pied emplie de stalagmites et stalactites étincelants.

Vous êtes ensuite récupérés pour traverser l’intégralité de la montagne.
Le spectacle lorsqu’on émerge de la grotte est époustouflant, le bateau accoste ensuite a proximité du village de Ban Natane et vous attend le temps que vous vous promeniez.

sortie en barque de la grotte de Konglor sur la boucle de Thakhek au Laos

Ce petit « avant poste » du village de Ban Natane n’a que peu d’intérêt , mis à part un restaurant et un métier à tisser où les femmes des villages avoisinants vendent leur production .

Par contre, l’exploration peut se poursuivre de ce coté de la montagne en VTT ( on peut en louer ici ) ou si vous avez décidé de traverser la grotte avec les scooters sur la barque pour rejoindre le village de Nakai par l’ Orchid Pass .

bras de rivière menant de l'autre coté de la grotte de Konglor

Carnet Pratique

Jour 4 : retour à Thalang via Garden of Cool Pool

C’est bien reposés que nous reprenons la route jusqu’à Ta Lang.
Les enfants bien calés à l’arrière du scooter, nous profitons égoïstement de la très agréable route.

Nous pensions faire un arrêt pique nique aux Cool Pool que les enfants ont beaucoup aimées pour couper le trajet.
Mais c’était sans compter le panneau Garden of Cool Pool qui attire notre attention 200 m avant l’arrivée à la piscine. 

Nous décidons d’aller y faire un tour pour manger.
Qu’elle n’est pas notre surprise de découvrir une petite ferme à fraises, dotée d’un très agréable restaurant installé en bord de rivière avec hamacs, jeux pour enfants et glaces maisons.

L’endroit qui dispose aussi d’une petite base nautique est manifestement très prisé des habitants du coin qui viennent y déjeuner en famille.

Nous n’irons pas plus loin .

Le temps de nous décider à partir, il n’est plus possible de nous arrêter aux pool ni à la Dragon cave située quelques kilomètres plus loin.

Jour 5 : retour à Thakhek

Sans nous arrêter au point de vue d’Orchid Path ( du haut duquel le paysage est très beau après environ 20 min d’ascension),  ni au cascades Song su, nous décidons de nous rendre directement aux 

→ Tham Nang Aen Cave

Nous avions évincé cette grotte de nos visites à l’aller en raison de son prix un peu élevé et des lumières artificielles très kitsch installées à son entrée qui nuisent plus aux lieux qu’ils ne le mettent en valeur.

Des voyageurs rencontrés au Sabaidi Guesthouse , nous ont convaincus du contraire .

Pour 20 000 Kips de plus par personne, un bateau vous conduit pendant plus d’une heure en vous attendant le temps qu’il faut dans différentes salles secondaires, dépourvues de lumières artificielles elles, et manifestement très belles.

Malheureusement à notre arrivée aucune barque n’était disponible avant un bon moment, nous avons donc poursuivi notre chemin.

Prix : 30 000 Kips entrée simple, 50 000 avec le tour en bateau ( gratuit pour Alice et Nils ).

→ Tha Pha Inn

2 km plus loin sur la droite en direction de Thakhek, la minuscule Ta Pha Inn n’a pas été choisie comme lieu de culte par hasard.
C’est un petit bijou ciselé dans la roche par les années donnant sur une rivière souterraine.
Vous ne vous y baignerez pas en raison de son caractère sacré mais elle vaut largement le détour.

intérieur de la grotte de Tha Pha Inn sur la boucle de Thakhek au Laos

L’embranchement est plutôt mal indiqué .
Cette grotte est située avant Ta Falang ( moins de 1 kilomètre ) sur un petit sentier en contre bas de la route principale.
Elle est signalée par un panneau très discret, visible uniquement dans le sens Mahaxai – Thakhek juste avant d’aborder une courbe sur la gauche entre des formations karstiques.

A vous de voir si vous donnez quelque chose ou non aux enfants postés à l’entrée qui demandent une droit de visite non officiel de 5 000 kips.
Jusqu’ici nous n’avons jamais cédé à la mendicité, ni aux enfants vendeurs mais là nous n’avons pas eu le coeur de refuser devant l’entrée de la grotte sacrée.

Nous avons laissé 4 000 kips pour nous 6 sans être bien sûrs de n’avoir pas commis une erreur.

→ Tha Falang

En bord de rivière, l’espace de baignade de Ta Falang est autant apprécié des touristes que des Laos qui y passent leur Week-End.

Si vous cherchez de la tranquillité ou un paysage naturel désert, passez votre chemin ou venez en semaine.
Si vous souhaitez vous mêler aux Laos ou découvrir comment ils se divertissent c’est l’endroit idéal.  

zone de baignade à Tha Falang sur la boucle de Thakhek au Laos

Des espaces repas à louer 50 000 kips  sont aménagés sur des pontons le long de la rivière. Des canoës et gilets de sauvetage sont également à louer.
Les Laos n’étant, comme nous avons pu le constater à plusieurs reprises , pas très bons nageurs.

Plusieurs petits bungalows proposent de la nourriture.
Il faut acheter des tickets nourriture ou boisson au niveau du bungalow à l’entrée de l’espace restauration avant de commander.

L’endroit étant très prisé des locaux, il est préférable pour les dames de se baigner habillées ou en paréo.
Bien sûr personne ne vous dira rien si vous passez outre, mais ils seront choqués.

→ Buddha Cave, Tham Pa Seuam Cave et Nong Thao Lake 

De l’entrée vous pouvez accéder à deux sites : Tham Pa Seuam Cave, petite grotte bordée par un lac caché dans la forêt formé par la résurgence d’une rivière souterraine au pied des falaises, ainsi que la Buddha cave.

La promenade jusqu’au lac est paisible et calme quoiqu’un peu sportive sur la portion 2 roues entre le parking avant la Buddha cave et le pont de bois ).
L’endroit, encore peu fréquenté, en fait l’un des coins les plus sauvages de la boucle ce qui est appréciable après l’agitation de Ta Falang.

N’espérez pas vous baignerles algues qui ont envahi le lac ne donnent pas très envie.
La grotte Tham Pa Seuam s’ouvre contre le lac.

Il est possible de réserver des excursions en kayak ou bateau de 2 ou 3 h à l’intérieur pour des prix très raisonnables. 

Alice et Nils au dessus de la sortie de Tham pa Seuam sur la boucle de Thakhek au Laos

Le site à une quinzaine de kilomètres de Thakhek peut donc faire l’objet d’une excursion intéressante en dehors de la boucle.

Logiquement l’entrée aurait dû nous permettre l’entrée de Buddha Cave en billet combiné ( c’est tout du moins ce qui était écrit sur le billet ).

On nous a redemandé de payer et 5 d’entre nous étaient fatigués des grottes, nous sommes donc rentrés à Thakek.

Sur la route nous avons également passé l’Elephant cave sans nous arrêter.

Notre AVIS

Cette portion du Laos est absolument magnifique.
Nous avons pris un ( très ) grand plaisir à la parcourir en deux roues.

En revanche, tout semble avoir été étudié pour le passage des touristes. Nous avons donc trouvé plus difficile d’échanger avec les Laos excepté à Konglor Cave avec Soutsada et son mari , venus y passer le Week-End  et avec lesquels nous avons partagé quelques bières.

Verdict : des paysages beaucoup plus beaux qu’au Bolovens mais un enrichissement humain moindre.

Notre conclusion :

« Visitez les deux !!  » 

Pour ceux que les grandes distances rebutent en scooter, vous pouvez visiter la plupart des grottes dans une excursion à la journée ( deux roues ou tuk tuk ) depuis Thakhek.
En effet ,nombre d’entre elles se situent dans un même secteur distant d’une vingtaine de kilomètres en direction de Mahaxai.
Vous pouvez également atteindre Konglor par le bus local, mais dans ce cas mieux vaut prévoir une journée de trajet.

Néanmoins, nous déconseillons cette alternative.
Le trajet n’a rien de sympa, vous empruntez la nationale que nous avons évité à l’ouest de la boucle .
Et si le chauffeur du premier bus jusqu’à Nahin cherche désespérément une poche de chips chez le commerçant du coin pendant 20 minutes, vous risquez de rater le second bus Nahin-Konglor et finir en stop …

Et ça c’est du vécu. Désolé Tina et Xav. , mais il fallait relater votre expérience …

Plus d'articles
Myanmar : Trek autour de Hsipaw