Site en restructuration !!!!!

Le projet

Notre projet de grand voyage autour du monde.
Tout est dans le nom ou presque : 21 Mois autour du globe, en famille avec uniquement ce que nous pouvons porter au travers de l’Afrique du Sud,  l’Asie, l’Océanie et l’Amérique du sud.

Pourquoi se lancer à 6 et maintenant ?

Parce que nous sommes dingues de voyage bien sûr.

Mais surtout parce qu’à l’heure où le rythme de la vie s’accélère continuellement, nous éprouvons au contraire un urgent besoin de ralentir. De nous recentrer sur l’essentiel. De sortir de nos univers étriqués.
Le but: nous ouvrir davantage sur l’extérieur. Aller à la découvertes de notre planète, de ses habitants, de leur histoire avec un grand H et un petit h.

Offrir à nos enfants la possibilité de devenir citoyens conscients de ce monde serait la cerise sur le gâteau

Pourquoi des sacs à dos?

Réduire les possessions à celles que nous pourrons porter uniquement nous paraît indispensable pour ne pas être parasités par des choses inutiles au cours du voyage.

Réapprendre à n’acquérir que l’indispensable à l’heure ou nos achats sont souvent conditionnés par nos envies plutôt que nos besoins nous semble un défi nécessaire.

Pour nous, ainsi que pour nos enfants qui vont subir notre choix.

Quel type de voyage avons nous choisi ?

A l’exception des cas particuliers de l’Afrique du Sud et de la Nouvelle-Zélande, nous souhaitons utiliser au maximum les transports en commun locaux. Cela paraît être le meilleur moyen de ralentir le voyage et de prendre le temps de rencontrer les habitants.

De plus, conscients de l’impact écologique très important d’un tel projet, l’utilisation de transports en commun dès que possible nous paraît également s’imposer d’elle même.
De la même façon, nous souhaitons bannir l’utilisation de bouteilles plastiques. D’où notre choix de gourde filtrante et stéripen.

L’avion restera toutefois utilisé pour les liaisons intercontinentales ou les très grosses liaisons intra-continentales.

Enfin, nous aurions souhaiter effectuer un trajet presque linéaire sur chaque continent. Cependant, l’étude approfondie des climats que nous avons menée nous en a dissuadés. Cela explique certains sauts intra-continentaux.

La durée de notre voyage

21 mois!

C’ est le temps actuellement le plus long que nous permet notre budget. En tout cas dans la mesure où nous n’avons pas trouvé à ce jour la possibilité de travailler en mode nomade.

Le mode de financement de notre voyage et les raisons de ce choix

Ne nous le cachons pas, pour ce genre de projet, le budget est le nerf de la guerre.

Avoir vendu notre maison et notre activité professionnelle nous permet donc d’organiser sereinement la base ( vaccins, assurances, équipement et premiers vols).

De plus, soyons lucides, un voyage comme celui-ci change une personne en profondeur, alors 6 !!!
Nous ne voulions pas d’une simple parenthèse avant un retour à l’identique. Nous souhaitons plutôt nous donner la possibilité de nous réinventer une vie différente. Savant mélange de nos compétences actuelles professionnelles et humaines ainsi que de celles acquises en route.

C’est pourquoi nous avons choisi de rompre avec nos attaches actuelles pour nous offrir la liberté de changer.

Et si ça ne passe pas ?

Aucun problème nous sommes totalement prêts à ralentir et à remanier totalement notre projet au besoin pour respecter notre rythme.
Nous aimerions nous engager dans un voyage aussi bienveillant que possible tant envers les personnes rencontrées qu’envers nous même.
C’est pour cela que nous allons  prendre nos billets au fur et à mesure afin de pouvoir modifier l’itinéraire à loisir si nécessaire.
A ce jour, après la survenue de la pandémie de Sars Cov 2, nous sommes ravis de ne pas nous être engagés sur des billets tour du monde.
N’ayant pas prévu de vols ultérieurs, la mise en pause de notre projet n’a pas entraîné trop de perte financière.
D’autant que notre assurance Chapka a pris en charge nos billets de rapatriements. Merci à eux.

Survenue de la Covid 19

Après avoir voyagé pendant près de 6 mois.
Après avoir vu l’épidémie se propager pays par pays  pour devenir incontrôlable.
Après avoir vu les frontières se refermer les unes après les autres pour des durées indéterminées.
Après avoir essayé de nous confiner au Népal en espérant que la crise ne durerait pas trop.
Nous nous sommes rendus à l’évidence. Nous sommes rentrés nous confiner dans les Landes.
Notre aventure est bel et bien en pause.
Notre projet ne pourra certainement plus être réalisé tel que nous l’avons conçu.
Le voyage sera probablement différent. Moins de pays sûrement, davantage de slow travel, peut-être même des périodes de travail en expatriation pour poursuivre nos découvertes. 
Et pourquoi pas? 

Voyager c’est s’adapter

En attendant nous poursuivons nos publications en espérant qu’elles vous fassent rêver autant que nous et qu’elles puissent vous servir à l’avenir.

  1. Je découvre vôtre blog, via entretien avec un dentiste sur Facebook.
    Quelle projet génial vous êtes en train de réaliser ! Vraiment chapeau.
    Je vais lire avec beaucoup d’intérêt les articles que vous avez déjà publiés, et j’attends la suite avec impatience, quand le coronavirus vous aura laissé repartir.

    Amicalement

    Un ancien camarade de promo

    1. Salut Rodrigue, quel plaisir d’avoir de tes nouvelles. Nous avons vu sur ton compte Instagram que nous avons la passion du voyage en commun. Nous avons vu peu d’oiseaux en Asie par contre, mais des chauves-souris oui beaucoup. Moins photogénique en revanche. Nous espérons pouvoir poursuivre quand cela sera possible en toute sécurité et l’Amérique du sud dont l’Amazonie fait partie de nos envies. Peut-être pourras-tu nos donner des tips.

  2. Bonjour
    Je trouve votre projet super!
    Nous souhaitons partir egalement mais juste 1 an.
    Je souhaite savoir si les enfants vivent bien le fait
    De ne pas avoir un lieu fixe ( comme un camping car).
    Est ce moins cher pour les repas?
    Merci pour votre retour d’experience et belle route à vous

    1. Bonjour, je n’ai pas l’impression que l’absence de lieu fixe pose un problème.
      Par exemple, notre fille s’en amuse et dit qu’elle fait l’école « aux » maisons, et notre petit dernier appelle maison indifféremment tous les endroits où l’on dort.
      Il semble que pour lui le mot maison recouvre juste l’endroit où la famille est réunie plus qu’un lieu propre. Pour les grands c’est plus leurs amis qui manquent que les murs en eux même et changer régulièrement, pour le meilleur comme pour le pire, est un élément de distraction.
      En revanche, devoir prendre son repas en extérieur comme c’est le cas en Asie (pas en Afrique du sud car la plupart des logements permettent de cuisiner même en auberge de jeunesse) est assez fatiguant à la longue et revient bien sûr plus cher que cuisiner soi-même.
      Nous avons fait ce choix car nous préférions emprunter les transports locaux qui semblaient permettre plus de rencontre ce qui est effectivement le cas. De plus nous n’avions pas envie de nous embêter avec les formalités de déplacement d’un CC et enfin, le budget d’achat d’un CC aménagé pour 6 était vraiment trop important.
      Voilà j’espère avoir répondu à vos interrogations.

      Bon préparatifs à vous et n’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

  3. Quel superbe projet ! Je vous souhaite de ralentir le plus possible pour profiter de cette expérience incomparable : avoir le temps de découvrir le monde et « l’autre ». Merci d’avance d’égayer notre hiver ! Et attention ne pas oublier de nager un peu quand il n’y aura pas de requins 🙂 Bises, Carole du club de natation du Bouscat

    1. Salut Carole, je suis contente de voir que FLo a eu le temps de transmettre les coordonnées du blog et de l’instagram comme je vous l’avais promis (je sais que Sylvain entre autre les voulait aussi). Pour ce qui est de nager, la baignade est bonne mais il est difficile de faire de la longueur. On a d’ailleurs pu récemment pu vérifier ton conseil: avec requin tu peux avec croco faut pas en arrivant sur les plages de Muizenberg (noires de monde dans l’eau) qui arborent fièrement le drapeau noir attention requin. On est moins en retard sur les publications sur Instagram si tu veux te donner des idées pour votre prochain périple.J’espère que ton changement d’orientation progresse bien, Bise à tous les nageurs.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *