Site en restructuration !!!!!

Parc Kruger : Le centre

Octobre 2019
Après deux jours dans le nord ayant tenus toutes leurs promesses, nous nous dirigeons vers le centre du Kruger pour la poursuite de notre safari autonome en Afrique.
Nous sommes  impatients de découvrir de nouvelles facettes du Kruger ainsi que le  camp de Balule qui a retenu toute notre attention lors de nos réservations.

Nos itinéraires
Shingwedzi – Balule
          . Pont sur la Letaba
          . S46 et S93
          . Olifants
Autour de Balule
          . Balule
          . S39, S40 et aire de Timbawati
De Balule à Orpen Gate
         . Ngotso
         . Le long de la Timbawati

Côté pratique: le camp satellite Balule
Notre avis

Nos itinéraires

Trajet Shingwedzi – Balule : 155 km , H1-6 et S46, S93 (le long de la rivière Letaba), H8, S92.

Pont sur la Letaba (H1-6)

La traversée de la Letaba ( à proximité du camps du même nom) offre depuis le pont un panorama incroyable sur les quelques filets d’eau restants encore dans le lit de la rivière et les animaux regroupés autour.
Il est possible de descendre de voiture sur le pont pour mieux profiter de la vue digne du roi lion.

.

Itinéraire S46, S93

Nous quittons  la route principale pour continuer à longer la Letaba (S46, S93) jusqu’à Olifants mais elle est complètement asséchée en cette fin de saison sèche.
La végétation est brûlée par le soleil, nous sommes seuls au monde.

.

Olifants

Olifants dispose d’une vue à couper le souffle sur la rivière en contrebas et il est possible d’atteindre un point de vue en face du camp en empruntant la route S44.
Le pont traversant la rivière Olifants (sur la H1-5 ) autorise la descente  de voiture.
Le spectacle et les couleurs changent en fonction de l’heure de la journée mais ne déçoivent jamais.

.

Autour de Balule

Balule

La H8 puis la S92 conduisent au camp satellite de Balule: un coup de cœur !!

Il donne l’impression d’une immersion totale dans la nature confirmée lorsqu’à la tombée de la nuit 2 hyènes viennent tranquillement s’installer le long de la clôture.

L’apparence trompeuse de gros chien affichée par celle allongée au pied du grillage est vite démentie par la démarche souple et puissante de la deuxième qui approche laissant entrevoir sa denture impressionnante dans sa gueule entrouverte.
Nous sommes fascinés. 

Notre deuxième nuit au camps nous offre un tout autre spectacle: la vision d’un ciel nocturne étoilé d’une grande clarté puisque dépourvu de toute pollution lumineuse  permettant même de voir la voie lactée.

.

Itinéraire S39, S40 , aire de Pic Nic de Timbawati.

Une astuce pour se dégourdir les jambes en cours de journée consiste à se rendre sur les aires de pic nic qui permettent de descendre en pleine nature (attention toutefois à ne pas s’éloigner, elles ne sont pas clôturées) .
Elles disposent aussi de WC et offre même  la possibilité de louer un braai à gaz pour faire cuire son déjeuner !!!!

.

Trajet Balule – Orpen Gate

Ngotso (boucle entre H1-4 et S89)

La piste de 7 Km (accessible de la H1-4 ) conduisant au point d’eau de Ngotso est propice à la présence de léopards en raison de son sous-bois en bord du cours d’eau.
De léopard nous ne voyons pas l’ombre d’une tache mais un lion à la crinière majestueuse est allongé paresseusement dans les herbes sous la chaleur déjà forte !!!

.

Le long de la Timbawati (H7)

En se rapprochant d’Orpen, à proximité de la bifurcation pour le point de vue de Boobejaankrans, la route longe le lit de la Timbavati où le plus imposant troupeau d’éléphants que nous ayons vu jusqu’ici fait ses ablutions au milieu d’autres herbivores venus profiter de la fraîcheur du rivage.

Entièrement  absorbés par ce spectacle nous manquons presque la présence d’une troupe de lions se reposant sous les arbres un peu plus loin qu’une autre voiture, merci à eux, nous indique.

Nous quittons le Kruger par Orpen Gate aussi heureux que des enfants et bien décidés à essayer de trouver rhinocéros et guépards lors de notre visite de la partie sud .

Camp de Balule : informations pratiques

Ce camp de très petite taille niché en pleine nature au bord de la rivière Olifants est composé uniquement de 6 huttes pour trois personnes et d’une seconde partie, avec entrée indépendante, pour les emplacements de camping ( tente ou véhicule ).

L’enregistrement  à Olifants est obligatoire pour accéder au camp satellite de Balule.

Il n’a pas l’électricité ( mais des lanternes sont fournies à la tombée de la nuit ).
Il dispose de sanitaires simples et propres , d’une cuisine commune au gaz, d’un garde-manger commun grillagé ( à cause des singes) contenant 4 réfrigérateurs fonctionnant également au gaz.

Chaque « maison de paille » ( comme Nils les appelle) dispose de 3 lits, d’une armoire, d’une table extérieure avec bancs et bien sûr de l’inévitable braai.

Dès la tombée de la nuit, il est impératif de se déplacer avec une lampe torche ou une frontale à cause des chauve-souris, araignées ( plus ou moins grosses … ), serpents et scorpions !!!!!
Tout un programme, dans notre cas, nous n’avons croisé qu’une araignée d’une taille respectable et un scorpion au milieu du camp.
Autre plus, la petitesse du camp favorise les échanges entre visiteurs.


La nuit en Hut coûte 1114 rands par unité ( décomposé en 1024 Rands pour les 2 premières personnes + 90 Rands pour un enfant en plus ) soit 66 euros pour 2 Huts par nuit.
NB : Le prix en payant via le site Sanpark était un peu inférieur à ceux annoncé sur les simulations faites sur ce même site.

Attention, les prix fluctuent en fonction des dates ( vacances scolaires sud-africaines et périodes d’affluence obliges ).
Par exemple, à partir de début novembre 2019 , la même configuration revient à 625 Rands par unité ( 2 adultes : 535 rands et un enfant : 90 Rands ) soit 1250 Rands la nuit pour 2 Huts ( 76 euros la nuit ).

Le prix indiqué sur le site du Sanpark n’inclue pas les droits d’entrée au parc qui sont à rajouter:
Pour un adulte ( ou une enfant de plus de 11 ans ) : 372 Rands la journée = 22,70€
Pour un enfant de moins de 11 ans : 186 Rands la journée = 11,30€
Réservation au camp de Ballule
https://www.sanparks.org/parks/kruger/

En fonction du nombre de jours passés dans le parc, et des visites d’autres parcs nationaux prévus sur le séjour, la Wild Card est rapidement une solution plus économique. (cf. récap et bilan Afrique du Sud : à venir ).

Notre avis sur la partie centrale du parc

Nous avons trouvé le centre moins propice à l’observation des animaux en cette fin de saison sèche en dehors de la traversée des cours d’eau.
Les pistes des boucles sont plus larges que dans le nord et nous ont semblé moins immersives.
Excepté pour le camps de Ballule qui fut un coup de coeur, nous avons préféré la partie nord.

Pour plus d’informations  voici le lien du site officiel du Kruger + carte .